Furyle

De Le dictionnaire
Francisella ←

Ftorafur n. m. Précurseur pharmacologique (prodrogue) du fluorouracil.

Fucane n. m. Nom générique désignant des polysaccharides sulfatés présents dans les algues brunes (Phaeophyceae) ; produits de polycondensation hétérogènes et polydispersés constitués principalement de L-fucose sulfaté, associé à dautres oses (D-xylose) et acides uroniques (acide D-glucuronique) ; habituellement classés en trois catégories : fucoïdanes, ascophyllanes et sargassanes.…

Fucoïdane Cf fucane.

Fucose n. m. Méthylpentose dont la forme naturelle, le L-fucose, est présent dans les polyosides du genre Fucus ainsi que dans la partie glucidique de nombreuses glycoprotéines.

Fucus n. m. Nom désignant plusieurs Phaeophyceae (algues brunes) dont les espèces F. serratus L. (fucus dentelé) et F. vesiculosus L. (fucus vésiculeux), Fucaceae, faisant partie du varech, abondant sur les côtes des mers tempérées et froides de lhémisphère Nord. Richesse en polysaccharides (fucanes de type fucoïdane et…

Fudostéine n. f. Expectorant dérivé de la cystéine à groupement thiol bloqué. Elle présente des propriétés mucorégulatrices au niveau du mucus bronchique.

Fugu n. m. Nom vernaculaire de poissons des îles du Pacifique, correspondant à plusieurs espèces dont les Tétraodons, poisson-globe ou poisson-ballon. Ils sont connus pour provoquer de très graves intoxications à la tétrodotoxine, sils ne sont pas correctement préparés. La tétrodotoxine est une neurotoxine, qui bloque de manière…

Fullerène n. m. Nom donné d’abord à des édifices moléculaires constitués de 60 atomes de carbone, dont la forme générale évoque une sphère et dont l’allure rappelle le pavillon en forme de dôme géodésique conçu par l’architecte Fuller pour l’exposition de Montréal. Ce nom a été étendu à…

Fulvestrant n. m. Antagoniste compétitif des récepteurs des œstrogènes (RE), dérivé de lestradiol, par introduction en position 7α dune chaîne alkylsulfinyle pentafluorée, avec une affinité comparable. Le fulvestrant bloque les actions trophiques des œstrogènes sans posséder une quelconque activité agoniste partielle (de type œstrogène). Il fait partie dune…

Fumagilline n. f. Substance dorigine fongique élaborée par certaines souches dAspergillus fumigatus ; monoester entre un alcool sesquiterpénique bis-époxyde (fumagillol) et un diacide carboxylique tétraénique. Activité antiparasitaire sexerçant contre un certain nombre de microsporidies dont Enterocytozoon bieneusi.

Fumarate de diméthyle

Fumarique (acide) n. m. Diacide carboxylique éthylénique à quatre atomes de carbone de configuration E (ou trans).Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 1153200).

Fumeterre n. f. Herbacée annuelle indigène (Fumaria officinalis L., Papaveraceae, précédemment Fumariaceae), très commune sur les bords des chemins et les terrains incultes. Parties aériennes fleuries renfermant des alcaloïdes isoquinoléiques rattachés à divers types structuraux (protopine, spirobenzylisoquinoléine, protoberbérine), des flavonoïdes, des acides organiques (acide fumarique, acides-phénols). Propriétés spasmolytiques…

Fumigant n. m. Pesticide qui sévapore ou se décompose en produits gazeux au contact de lair ou de leau.

Fumigation n. f. Action de produire une vapeur ou une fumée à effet thérapeutique ou désinfectant, par exemple fumigation de formaldéhyde pour la désinfection dun local, opération actuellement déconseillée en raison deffets toxiques.

Fumonisine B1 La fumonisine B1 est une mycotoxine qui est la plus répandue d’une famille de toxines, appelées fumonisines, de structure voisine des sphingolipides, produites par plusieurs espèces de Fusarium, tels que Fusarium verticillioides et Fusarium proliferatum, qui contaminent principalement le maïs (maïs), mais aussi le blé…

Fundus n. m. Partie haute de lestomac qui produit le suc gastrique par les glandes fundiques dont les cellules mucipares sécrètent du mucus, les cellules principales le pepsinogène et les cellules pariétales ou oxyntiques de lacide chlorhydrique et le facteur intrinsèque indispensable à labsorption de la vitamine B12.

Furane n. m. Composé hétérocyclique aromatique oxygéné à 5 chaînons. On lécrivait furanne pour le distinguer des hydrocarbures. Liquide à température ordinaire.

Furanochromone Cf furochromone.

Furanocoumarine Cf furocoumarine.

Furanose n. m. Ose dont la forme hémiacétalique (ou hémicétalique) a une structure tétrahydrofuranique.

Furcocercaire n. f. Larve infectante (cercaire) de Schistosome nageant grâce à sa queue fourchue, issue dun gastéropode, hôte intermédiaire. Pénétration chez lhôte définitif par voie transcutanée lors de périodes de baignades en eau douce et stagnante. Au cours de la pénétration, subit des modifications morphologiques et biochimiques (perte…

Furfural n. m. Aldéhyde hétérocyclique dérivé du furane, préparé à partir de céréales doù le nom.

Furochromone n. f. Structure chimique tricyclique constituée par un noyau furane accolé à une chromone. Un certain nombre de furochromones sont des substances naturelles, en particulier la khelline.

Furocoumarine n. f. Structure chimique tricyclique constituée par un noyau furane accolé à une coumarine ; un certain nombre de furocoumarines sont des substances naturelles. Existence de deux formes isomères de position : furocoumarines angulaires (7,8-furocoumarines, par exemple angélicine) présentes surtout chez des Apiaceae et furocoumarines linéaires (6,7-furocoumarines,…

Furoïque (acide) n. m. Dérivé du furane.

Furoïque adj. Qualifie acides et aldéhydes dérivés du furane.

Furomine n. m. Molécule à usage radiopharmaceutique pour diagnostic.

Furosémide n. m. Diurétique puissant, à action rapide et brève, agissant par inhibition de la réabsorption du chlore et du sodium, principalement au niveau de lanse du néphron, anciennement nommée anse de Henlé.Inscrit sur la liste des Médicaments essentiels de lOMS et à la Pharmacopée Européenne (monographie…

Furtif


Fusafungine n. f. Antibiotique antibactérien, mélange de depsipeptides (peptides dans lesquels une ou plusieurs des liaisons amide (-CONH-) sont remplacées par des liaisons ester (-COO-)cycliques, produits par lascomycète Fusarium lateritium.

Fusarium n. m. Genre de champignons imparfaits de la classe des Deutéromycètes. Formes parfaites (téléomorphes) de quelques espèces de Fusarium connues (classe des Ascomycètes)

Fusidanine n. f. Nom dune classe dantibiotiques à noyau stéroïde, efficace contre les staphylocoques.

Fusidique (acide) n. m. Antibiotique antibactérien de structure triterpénique tétracyclique, de la classe des fusidanines, produit par fermentation de souches de divers champignons dont Fusidium coccineum Fuckel. Activité bactériostatique par inhibition de la synthèse protéique bactérienne ; spectre étroit, limité aux bactéries à Gram positif, en particulier les staphylocoques,…

Fusion n. f. 1- passage de létat solide à létat liquide sous leffet de la chaleur ; 2- réunion de plusieurs éléments.

Fusobacterium Genre de bacilles en forme de fuseau, immobiles, daspect filamenteux non capsulé, à Gram négatif, anaérobies strictes. Responsables dabcès cérébraux, dabcès pulmonaires et de pleurésies. F. necrophorum est lagent du syndrome angine-infarctus pulmonaire de Lemierre. Des souches de F. nucleatum, issues de la plaque dentaire,…

Futibatinib n. m. Petite molécule de synthèse, qui est un inhibiteur puissant, sélectif et irréversible des récepteurs des facteurs de croissance des fibroblastes, de types 1, 2, 3 et 4 (FGFR1, FGFR2, FGFR3 et FGFR4 ; FGF, fibroblast growth factors). En effet, il se lie de façon covalente dans le…

Fytique (acide) Cf acide phytique.

GABA Le GABA, acide γ-amino-butyrique, NHL’inactivation du GABA, après recapture par les neurones ou transfert dans des cellules gliales, les deux sous contrôle de transporteurs membranaires, est réalisée par désamination par la GABA-transaminase, conduisant à la formation d’acide succinique.

GABAergique adj. Qualifie ce qui est en rapport direct avec le rôle de neurotransmetteur du GABA, par exemple agoniste GABAergique.

Gabapentine n. f. Dérivé lipophile du GABA (acide γ-aminobutyrique), dans lequel le carbone en β de la fonction acide est disubstitué et fait partie dun noyau cyclohexane. Cet analogue du GABA est un anticonvulsivant.Inscrite à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2013, 2173).

Gadobutrol n. m. Complexe macrocyclique non ionique associant le gadolinium (III) paramagnétique avec un ligand macrocyclique, lacide 2,3-dihydroxy-1-hydroxyméthylpropyl-1,4,7,10-tétraazacyclododécane-1,4,7-triacétique (butrol).Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 04/2016, 2735).

Gadodiamide n. m. Bis-méthylamide de lacide gadopentétique, complexe linéaire de gadolinium.

Gadofosvéset trisodique n. m. Agent de contraste, présenté sous forme de sel trisodique, incluant du gadolinium (III) qui possède des propriétés paramagnétiques en remnographie (IRM). Cest un chélate stable dacide gadolinium‑diéthylènetriamine pentaacétique substitué par un groupe diphénylcyclohexylphosphate.

Gadolinium (Gd) n. m. , Élément situé dans la colonne 11 et dans la 6. Comme tous les métaux de transition, il possède des électrons 4f qui, dans son cas, sont tous de même spin. Il possède une des propriétés générales du groupe, à savoir que les …

Gadopentétique (acide) n. m. Composé linéaire ionisé du gadolinium.

Gadopiclénol Produit de contraste à base de gadolinium Gd (GBCA, gadolinium-based contrast agent), qui est porté par un macrocycle incluant une pyridine, de type pyclène (squelette tétraazacyclododécane), sur lequel sont greffés trois groupes chélateurs (voir la figure). Voir : Produit (de contraste) ; Gadolinium (Gd) ; Pyridine ; Chélateur.

Gadotéridol n. m. Chélate obtenu par complexation du gadolinium (III) paramagnétique avec un ligand macrocyclique non ionique proche du DOTA (acide 1,4,7,10-tétraazacyclododécane-1,4,7,10-tétraacétique).

Gadotérique (acide) n. m. Dérivé du gadolinium.

Gadoversétamide n. m. Chélate obtenu par complexation du gadolinium (III) paramagnétique avec le ligand DTPA-bis-(méthoxyéthylamide).

Gadoxétate disodique n. m. Agent de contraste, complexe ionique composé de gadolinium (III) et du dérivé éthoxybenzyle de lacide pentaacétique diéthylène triamine, présenté sous forme de sel disodique pour injection IV, à usage diagnostique par IRM. Cf Gadolinium.

Gaïac n. m. Bois brun verdâtre très dur provenant de petits arbres (Guaiacum officinale, G. sanctum Zygophyllacées) originaires des Caraïbes et de la côte nord dAmérique du Sud.

Gaïacol n. m. Dérivé ortho-méthoxylé du phénol. Est lun des constituants de la créosote de bois, en particulier de gaïac et de hêtre.Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 07/2009, 1978).

Gaïacolsulfonique (acide) Cf gaïacol, sulfogaïacol.

Gaïazulène n. m. Sesquiterpène azulènique constituant de l’essence de camomille.Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 1041500).

Gaillet odorant

Gain de fonction n. m. Manipulation génétique permettant damoindrir ou dexalter la virulence des agents infectieux en créant des mutations, des délétions ou des insertions dans les gènes.

Gaine n. f. Etui de protection ou de rangement.

Galactane n. m. Terme générique désignant des polysaccharides homogènes constitués dunités de galactose. Les carraghénanes et la gélose, polysaccharides constitués dunités dérivées du galactose, peuvent être considérés comme des galactanes complexes.

Galactomannane n. m. Terme générique désignant des polysaccharides hétérogènes constitués dunités de galactose et de mannose, formant des solutions plus ou moins visqueuses avec leau. Les galactomannanes de guar et de caroubier sont des mucilages improprement appelés « gommes » guar et de caroube.Le galactomannane du guar est…



→ Gamétophyte

Furyle

Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016


Reste 2-furyle.

Anglais : furyl
Espagnol : furílico
Étymologie : Latin furfǔr tégument des céréales, son d’orge, grec ὕλη húlê bois, matière, pour le radical –yl(e).

n. m. Reste correspondant à la perte d'un hydrogène par le furane. Le « e » s'élide dans un nom composé.