Lyodisponibilité

De Le dictionnaire
Luer lock ←

Lutz (maladie de) n. f.

Lux n. m. Unité d’éclairement (symbole : lx) équivalent à l’éclairement d’une surface qui reçoit normalement et d’une manière uniforme un flux lumineux de un lumen (lm) par mètre carré : 1 lx = 1 lm / m.

Luxation n. f. Déplacement permanent ou temporaire de deux surfaces articulaires qui ont perdu plus ou moins complètement leurs rapports respectifs normaux et qui, associé aux lésions des ligaments déchirés ou étirés, provoque une incapacité fonctionnelle variable. Elle peut être totale ou partielle, dorigine congénitale ou traumatique.

Luzerne n. f. Herbacée vivace (Medicago sativa L., Fabaceae ex-Légumineuses) dont les tiges aériennes portent des feuilles trifoliolées dentées et des grappes de fleurs violettes ; le fruit est une gousse enroulée en spirale. Plante fourragère largement cultivée dans toutes les contrées à climat tempéré (plusieurs cultivars), principalement…

Lyase n. f. Famille denzymes catalysant la rupture de différentes liaisons chimiques par un mécanisme autre que lhydrolyse ou loxydation, par exemple les décarboxylases.

Lyciet

Lycopène n. m. Caroténoïde de couleur rouge, linéaire, non oxygéné, liposoluble, polyinsaturé (13 doubles liaisons dont 11 conjuguées), existant très majoritairement à l’état naturel dans une configuration tout-trans (E-lycopène) ; présent en quantité abondante dans de nombreux fruits et légumes, en particulier tomate (Solanum lycopersicum L., d’où son…

Lycoperdonose n. f. Pneumopathie par inhalation de spores de vesse-de-loup ou autre lycoperdon.

Lycopode n. m. Nom générique désignant des Ptéridophytes de la famille des Lycopodiaceae, en particulier le lycopode en massue Lycopodium clavatum L. (lycopode officinal, nom vernaculaire patte de loup, anglais wolf’s-foot clubmoss espagnol licopodio). Petite plante vivace des lieux humides et ombragés à rameaux sporangifères dressés. Poudre…

Lyell, Stevens-Johnson (syndromes de) n. m. Dermatose allergique médicamenteuse cutanée débutant brutalement par des placards érythémateux douloureux sur lesquels apparaissent rapidement des bulles. Cest la forme majeure des toxidermies bulleuses dévolution foudroyante, provoquant un décollement massif de lépiderme et donnant au malade laspect dun grand brûlé. Évolution grave, fréquemment mortelle (troubles…

Lymécycline n. f. Antibiotique antibactérien de la classe des cyclines préparé par hémisynthèse à partir de la tétracycline (transformation de la fonction amide primaire en amide secondaire par alkylation avec un dérivé de la L-lysine).Inscrite à la Pharmacopée Européenne (monographie 04/2008, 1654).

Lyme (maladie de) Arthrite récidivante touchant les principales articulations et due à des bactéries appartenant au complexe Borrelia burgdorferi sensu lato. Ces spirochètes sont inoculés par la morsure de tiques du genre Ixodes. Onze espèces de Borrelia, à travers le monde, sont comprises dans le complexe B. burgdorferi…

Lymphadénite n. f. Inflammation aiguë ou chronique de ganglions lymphatiques par infection bactérienne, virale, parasitaire ou tuberculeuse.

Lymphadénome n. m. Tuméfaction bénigne dun ou plusieurs ganglions lymphatiques.

Lymphagogue adj. et n. m. Qualifie ou désigne une substance qui favorise la production et/ou la circulation du liquide lymphatique.

Lymphangiectasie n. f. Dilatation localisée en amont de lobstruction dun vaisseau ou dun ganglion lymphatique.

Lymphangiome n. m. Tumeur kystique rare, bénigne du système lymphatique. Peut correspondre à :2- une malformation lymphatique microkystique, tumeur kystique tissulaire infiltrante, formant placard infiltré et parsemé de vésicules claires ou hématiques en surface. Les deux formes sont cutanées et/ou muqueuses et étendues. Les formes viscérales sont rares.…

Lymphe n. f. Liquide clair, riche en protéines, en lipides et en lymphocytes, issu des liquides interstitiels tissulaires circulant dans le système lymphatique et se déversant dans le sang. Elle représente la fraction la plus abondante des liquides extracellulaires.

Lymphoblaste n. m. Lymphocyte activé caractérisé par une augmentation de taille, une décondensation de la chromatine et une augmentation du contenu en ARN et en protéines ainsi que par lexpression de marqueurs dactivation.

Lymphocyte n. m. Leucocyte mononucléé des tissus lymphoïdes (thymus, rate, ganglions lymphatiques) et du sang (20 à 30 % des leucocytes), dun diamètre de 8 à 9 μm (petit lymphocyte) ou de 10 à 14 μm (grand lymphocyte). Produit dans la moelle osseuse à partir de la cellule…

Lymphocytose n. f. 1- Augmentation du nombre des lymphocytes circulants au dessus des valeurs usuelles, soit > 4,5 G/L ou 4500/µL 2- Présence de lymphocytes dans un liquide de lorganisme.

Lymphogranulomatose Nom donné à diverses affections du système lymphatique.

Lymphoïde adj. Qui concerne les lymphocytes (exemple : leucémie lymphoïde).

Lymphokine n. f. Cytokine produite par un lymphocyte.

Lymphome n. m. Terme générique appliqué à des proliférations malignes de cellules lymphoïdes B ou T. Représentent environ 5 % de tous les cancers. Deux grands groupes: le lymphome de Hodgkin et les lymphomes non hodgkiniens, auxquels est rattaché le lymphome de Burkitt, séparés de la maladie de Hodgkin…

Lymphopathie n. f. Terme générique pour désigner une affection hématologique bénigne ou maligne touchant les cellules de la lignée lymphocytaire.

Lymphopénie n. f. Diminution du nombre des lymphocytes du sang circulant en dessous de 1,5 G/L, soit en dessous de 1500/µL

Lymphoréticulose n. f. Maladie virale avec fièvre et adénopathie régionale subaiguë. Le virus sapparente à celui de la psittacose, de lornithose, des pneumonies atypiques, de la lymphogranulomatose vénérienne, de la lymphoréticulose bénigne dinoculation (maladie des griffes du chat) ou du trachome.

Lymphosarcome

Lynch (sydrome de) n. m. Forme héréditaire de cancer colorectal sans polypose ( en anglais, HNPCC pour hereditary non-polyposis colorectal cancer).


Lyophilisat n. m. Résultat dune lyophilisation.

Lyophilisation n. f. Procédé de dessiccation par sublimation dune solution généralement aqueuse préalablement congelée, dans un appareil appelé lyophilisateur (il est également possible de lyophiliser des solutions alcooliques, notamment pour les dérivés sanguins). Un lyophilisateur est composé dune enceinte sous vide équipée détagères, dun piège à glace (condenseur)…

Lyse n. f. Décomposition dune cellule ou dune substance.

Lysergide

Acide lysergique n. m. Alcaloïde indolique tétracyclique à squelette ergoline (acide 6-méthyl-9,10-didéhydro-ergoline-8-carboxylique avec la fonction acide en position β-équatoriale). Amidifié, il constitue le squelette de base des principaux alcaloïdes de lergot de seigle (Claviceps purpurea F. Tulasne) : les monoamides (par exemple lergométrine) résultant de lamidification par une amine…

Lysergol n. m. Alcaloïde indolique à squelette ergoline et à fonction alcool primaire (analogue réduit de lacide lysergique). Présent dans certains champignons ascomycètes (genre Claviceps), également décrit dans des Convolvulaceae mexicaines (les volubilis sacrés).

Lysine (Lys, K) n. f. Acide aminé dibasique, cétogénique indispensable chez lHomme. Sa décarboxylation, par les bactéries intestinales, donne naissance à une amine toxique, la cadavérine, du groupe des ptomaïnes.

Lysogène adj. Qualifie une bactérie ou une souche bactérienne infectée par un bactériophage tempéré (prophage) qui va se transmettre et se maintenir durant plusieurs générations bactériennes. Sous leffet dun facteur externe, le virus ainsi intégré peut engendrer des bactériophages virulents qui vont lyser les…

Lysogénie n. f. État dans lequel se trouve une bactérie ou une souche bactérienne ayant intégré lADN dun virus (prophage) sans quil y ait lyse de la cellule bactérienne. La lysogénie permet lapport dADN viral dans le chromosome bactérien qui est le support dune nouvelle fonction ;…

Lysosome n. m. Organite cellulaire ayant comme principale fonction la digestion de macromolécules intracellulaires. Il est constitué dune membrane contenant des pompes à protons ATP-dépendantes permettant de maintenir un pH interne compris entre 4,0 et 5,0 indispensable au fonctionnement de la cinquantaine dhydrolases acides quil peut renfermer…

Lysotypie n. f. Technique de laboratoire permettant de différencier des souches bactériennes de même espèce en fonction leur sensibilité à des bactériophages virulents. Cf bactériophage.

Lysozyme n. m. Enzyme à activité bactériostatique de masse moléculaire denviron 15 000 Da, synthétisée essentiellement dans les granules cytoplasmiques des polynucléaires neutrophiles et dans les monocytes. Présent dans de nombreux liquides biologiques humains (larmes, mucus nasal, salive...) ainsi que chez différents animaux dont la poule (principale source…

Lythraceae Famille appartenant à lordre des Myrtales groupant de nombreuses espèces répandues en Europe, région méditerranéenne, Asie, Afrique ; ce sont des plantes herbacées ou ligneuses à fleurs hermaphrodites régulières, le fruit est une capsule. Cette famille fournit deux plantes intéressantes : la salicaire médicinale et…

Maca n. f. Herbacée rustique à racine pivotante charnue tubérisée (Lepidium meyenii Walp., synonyme L. peruvianum G. Chacón, Brassicaceae ex-Crucifères) poussant à létat sauvage et également de plus en plus cultivée sur les hauts plateaux andins (Pérou). Tubercule riche en glucides, acides aminés, vitamines, minéraux ; présence de…

Macérat n. m. Produit dune macération.

Macération n. f. Procédé de dissolution et dextraction partielles, par exemple par leau ou lalcool, consistant à maintenir, pendant plusieurs heures, la matière première en contact, à froid, avec le solvant. Le produit obtenu est un macéré ou un macérat.

Macéré Cf macération.

Machine n. f. Dispositif mécanique capable dutiliser une source dénergie pour effectuer, par elle-même, sous la conduite ou non dun opérateur, une (ou plusieurs) tâche(s) spécifique(s) en effectuant un travail. Une machine peut être fixe (machine-outil) ou mobile (locomotive). Tout dispositif similaire devant être supporté par une machine…

Mâchoire n. f. Désigne lensemble formé par le maxillaire supérieur, la mandibule (appelée aussi maxillaire inférieur) et les dents, et qui assure la prise, le déplacement et la mastication des aliments dans la bouche.

Macimoréline acétate n. m. Petite molécule de formule brute C, agoniste de la ghréline. Administré oralement, ce composé mime les effets de la ghréline en se fixant sur le récepteur sécrétagogue de lhormone de croissance GHSR (growth hormone secretagogue receptor) dans lhypothalamus, stimulant ainsi la…

Macis n. m. Arille rouge orangé, lacinié et charnu entourant la graine (muscade) du muscadier. Présence de composés phénylpropaniques (lignanes, néolignanes) et dune huile essentielle constituée majoritairement de carbures terpéniques ; modeste activité anti-inflammatoire.

Macitentan n. m. Inhibiteur des récepteurs de lendothéline, utilisé dans le traitement de lhypertension artérielle pulmonaire. Il diminue la morbidité et la mortalité des patients porteurs dune hypertension non traitée par un inhibiteur de lendothéline.

Macrocytaire adj. Se dit dun état, par exemple une anémie, dans lequel on observe des hématies de taille supérieure à la normale.

Macrocyte n. m. Hématie dun diamètre supérieur à 10 µm et dun volume supérieur à 100 fL.

Macrocytose n. f. Augmentation du volume moyen des hématies (exemple : anémie de Biermer).

Macroglie

Macrogol (PEG) n. m. Terme générique pour des substances de formule générale H(O-CHInscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 04/2013, 1444).

Macrolide n. m. Composé chimique possédant une fonction lactone incluse dans un cycle de grande taille (macrocycle). Une structure macrolide est présente dans un certain nombre de classes thérapeutiques, notamment dans les domaines des antibactériens et des antifongiques.

Macromolécule n. f. Molécule formée dune très grande quantité datomes, doù une masse molaire très élevée, et dont la structure est constituée le plus souvent par la répétition, avec un enchaînement linéaire ou non, de motifs de faible masse molaire appelés monomères. Par exemple, les protéines, les polysaccharides,…

Macronutriment n. m. Nutriment (protéine, glucide, lipide) qui fournit les calories et donc lénergie.



→ Malformation

Lyodisponibilité

Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016


Anglais : lyoavailability
Espagnol : liodisponibilidad
Étymologie : Grec λύω lúô délier, dissoudre, latin dispōnĕre placer en séparant, disposer, distribuer, mettre en ordre, régler, ordonner, suffixe latin -abilitas capable de.

n. f. Vitesse et taux de dissolution in vitro d'une substance active, à partir d'une forme pharmaceutique, dans un milieu artificiel donné.

Est représentée par le profil de la concentration en fonction du temps.