A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Mithridatisme

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 16 février 2017
Anglais : mithridatism
Espagnol : mithridatisme
Étymologie : grec Μιθριδάτης Mithridátês Mithridate VI Eupator, 1er siècle avant Jésus-Christ, roi du Pont, territoire au sud de la Mer Noire, qui s'était immunisé contre les poisons, suffixe –isme du grec –ισμός –ismós qui a donné –ismus en latin, pour former un nom correspondant à une maladie, à une qualité ou un état, à une doctrine ou une idéologie
n. m. Se rapporte à la légende de Mithridate le Grand (113 – 63 avant Jésus-Christ) qui, craignant un éventuel empoisonnement arsenical par ses ennemis, consommait quotidiennement de petites quantités progressivement croissantes d'Arsenic. Ceci assurait un certain état d'insensibilité. Aujourd'hui, le mithridatisme est la tolérance à l'égard des poisons de diverses origines (minérales ou végétales). Il s'agit d'une sorte d'accoutumance, par un mécanisme de tolérance acquise, après l'absorption répétitive de poisons dont les quantités sont tout d'abord minimes et facilement supportées, puis progressivement augmentées.