Chlorthalidone

De Le dictionnaire
Chilomastix ←

Chloralose n. m. Nom donné à diverses combinaisons du glucose et du chloral.

Chlorambucil n. m. Agent anticancéreux de la famille des moutardes à l’azote bisalkylantes. Cf alkylant.Inscrit sur la liste des Médicaments essentiels de lOMS et à la Pharmacopée Européenne (monographie 04/2011, 0137).

Chloramine n. f. Dérivé du benzène (chloramine B) ou du toluène (chloramine T, la plus utilisée). Antiseptique oxydant.

Chloramphénicol n. m. Antibiotique du groupe des phénicolés. Inhibe la synthèse protéique par fixation sur la sous-unité 50S des ribosomes. Large spectre et propriétés pharmacocinétiques intéressantes, mais toxicité hématologique (aplasie médullaire, syndrome gris chez le nouveau-né). Inscrit sur la liste des médicaments essentiels de lOMS et à la…

Chloration n. f. Traitement biocide de divers milieux (eaux et surfaces notamment) par addition de chlore ou de générateurs de chlore solides (chlorocyanurates…) ou liquides (eau de Javel).

Chlorobutol

Chlordécone n. m. Pesticide organochloré de la famille des bishomocubanes, de formule brute CSuite à des troubles neurologiques et hépatiques observés chez des travailleurs dune usine de production, exposés à de fortes doses, par contact direct et pendant une longue période, le chlorédecone a été interdit, dès…

Chlordiazépoxide n. m. La plus ancienne des benzodiazépines, utilisée comme anxiolytique et myorelaxant.Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2008, 0656)

Chlore n. m. , Élément halogène, 17 période de la classification périodique.

Chlorétone

Chlorhexidine (digluconate de) n. f. Composé possédant deux groupements biguanide liés chacun à un noyau benzène p-chloré et unis par une chaîne saturée à six carbones (d’où le nom). Antiseptique bactéricide sur les bactéries à Gram positif et, à un moindre degré, sur les bactéries à Gram négatif. Antifongique sur…

Chlorhydrate n. m. Sel obtenu lors de la réaction du chlorure d’hydrogène sur une base azotée (ou phosphorée), exemple chlorures d’ammonium primaires (R-NH), existant sous forme dissociée.

Chlorhydrique (acide) n. m. Solution du gaz HCl dans l’eau. Principal acide gastrique sécrété par les cellules pariétales de l’estomac.

Chlorine n. f. Les chlorines sont des dihydroporphyrines substituées, constitutives de pigments photosynthétiques tels que les chlorophylles.Inscrite sur la liste des Médicaments essentiels de lOMS.

Chlormadinone (acétate de) n. f. Dérivé chloré de la 17α-hydroxyprogestérone.Inscrite à la Pharmacopée Européenne (monographie 07/2014, 2702).

Chlorméthine n. f. Premier agent bisalkylant à être utilisé en thérapeutique (1942), dérivé du gaz moutarde ou ypérite.

Chlorobutanol n. m. Alcool butylique tertiaire trichloré, sédatif, hypnotique, antalgique et antiseptique d’efficacité modeste.Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2008, 0382).

Chlorocrésol n. m. Antiseptique oxydant halogéné actif contre les bactéries à Gram positif, les virus, les champignons et, à un moindre degré, les spores.Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2011, 0384).

Chloroforme n. m. Nom usuel du trichlorométhane, CHCl. Liquide dense, ébullition. 60,5 °C, non inflammable.

Chlorogénique (acide) n. m. Substance naturelle de type acide-phénol, ester caféique de l’acide quinique (acide 3-caféylquinique). Présent dans de nombreux végétaux, particulièrement dans l’artichaut et le café. Nombreuses propriétés biologiques revendiquées, dont un pouvoir antioxydant important.

Chloro-iodoquine Cf clioquinol.

Chloromycétine (acide) Cf chloramphénicol.

Chlorophénol Cf parachlorophénol.

Chloroquine n. f. Antipaludique du groupe des amino-4 quinoléines.Inscrite sur la liste des Médicaments essentiels de lOMS et à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2008, 0544, 0545).

Chlorothiazide N’est plus commercialisé en France.

Chlorphénamine (maléate de) n. f. Antihistaminique H1.Inscrite à la Pharmacopée Européenne (monographie 04/2008, 0386).

Chlorpromazine (chlorhydrate de) n. f. Historiquement le premier antipsychotique neuroleptique. Cf phénothiazine.Inscrite sur la liste des Médicaments essentiels de lOMS et à la Pharmacopée Européenne (monographie 07/2012, 0475).

Chlorquinaldol n. m. Nom usuel de la 5,7-dichloro-8-hydroxy-quinaldine (2-méthyl-quinoléine). Antiseptique polyvalent par voie locale, antibactérien, antifongique, anti-trichomonas, désinfectant.

Chlortalidone n. f. Sulfamide apparenté aux thiazidiques, diurétique, antihypertenseur.Inscrite à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2008, 0546).

Chlortétracycline n. f. Antibiotique de la classe des cyclines élaboré par fermentation de certaines souches de lactinobactérie Streptomyces aureofaciens.Inscrite à la Pharmacopée Européenne, monographie 11/2019, 0173 corrigé 10.1 (chlorhydrate de).


Chlorure (Cl-) n. m. Anion, base conjuguée de l’acide chlorhydrique, acide fort. Les chlorures sont largement répandus dans la nature, généralement sous forme de sels de sodium (NaCl) et de potassium (KCl).

CHN analyzer

Choc n. m. Heurt entre des corps.

Chocolat n. m. Produit obtenu à partir de la pâte de cacao (Cf cacaoyer) mélangé à du saccharose, du lait, des lécithines (ajouté par la suite par les Anglo-saxons), des aromates.

Cholagogue adj. et n. m. Qualifie ou désigne une substance qui entraîne la contraction de la vésicule biliaire, provoquant ainsi sa vidange, et secondairement la contraction des autres voies biliaires extrahépatiques avec relâchement du sphincter d’Oddi (de R. Oddi, 1864 – 1913, anatomiste et physiologiste italien).

Cholangite n. f. Inflammation des voies biliaires d’étiologie infectieuse ou auto-immune. Peut aussi être provoquée par une lithiase biliaire.

Cholécalciférol n. m. Une des formes de la vitamine D apportée à l’organisme par l’alimentation et synthétisée dans la peau à partir du déhydrocholestérol sous l’action des rayons UV. Elle est transformée par hydroxylation dans le foie et le rein, en métabolite actif, la 1,25-dihydroxy-vitamine D ou calcitriol.Inscrit…

Cholécystite n. f. Inflammation aiguë ou chronique de la vésicule biliaire d’étiologie lithiasique ou bactérienne.

Cholécystokinine (CCK) n. f. Hormone peptidique sécrétée par les cellules épithéliales des muqueuses du duodénum lors de l’arrivée du bol alimentaire. Également produite par les neurones du système nerveux entérique et abondamment distribuée dans le cerveau.

Choléra n. m. Infection entérique aiguë et virulente par le biovar El Tor du vibrion cholérique. Se manifeste par des diarrhées aqueuses profuses, vomissements, déshydratations hypertoniques massives à l’origine de crampes musculaires, hypothermie, collapsus et anurie, mort possible en 12 à 36 heures.

Cholérèse n. f. Excrétion de la bile du foie dans les voies biliaires.

Cholérétique adj. et n. m. Qualifie ou désigne une substance qui favorise la cholérèse, c’est-à-dire la production de bile par le foie.

Cholérique Cf Vibrio.

Cholestane n. f. Composé stéroïdien saturé à 27 atomes de carbone dont une chaîne latérale en C17, ramifiée à 8 atomes de carbone. Squelette de base et précurseur des stéroïdes.

Cholestase n. f. Diminution, voire quasi arrêt de la sécrétion de bile s’accompagnant du reflux sanguin de ses constituants en acides biliaires et autres catabolites. L’étiologie est soit intrahépatique par blocage du flux acide biliaire-dépendant (cholestase métabolique), soit par obstruction des voies biliaires extrahépatiques (cholestase mécanique). Une cholestase…

Cholestérol n. m. Stéroïde à noyau cholestane à 27 atomes de carbone, possédant une fonction alcool en 3β et une liaison éthylénique en 5-6. Synthétisé dans le cytoplasme à partir de l’acétylCoA, c’est un constituant fondamental des membranes cellulaires et le précurseur des hormones stéroïdiennes et de la…

Cholestérolémie n. f. Concentration du cholestérol total transporté par les lipoprotéines dans le sang.

Cholestéryle (benzoate de) n. f. Composé utilisé comme émollient et pour le traitement des dermites irritatives.

Cholestyramine n. f. Résine échangeuse d’anions, synthétique, hydratée, fortement basique, contenant des groupes fonctionnels ammonium quaternaires attachés à un copolymère styrène-divinylbenzène (les ions chlorure constituant l’anion salifiant). Fixe les acides biliaires dans l’intestin, bloque le cycle entéro-hépatique du cholestérol, et en facilite ainsi l’excrétion.

Choline n. f. Molécule faisant partie de la structure des lécithines des membranes cellulaires.

Cholinergie n. f. Ensemble des phénomènes et mécanismes mettant en jeu l’acétylcholine.

Cholinergique adj. et n. m. Qui se rapporte à l’acétylcholine. Qualifie ou désigne les produits naturels ou de synthèse dont les effets pharmacologiques mettent en jeu l’acétylcholine et par voie de conséquence le système nerveux parasympathique d’où l’appellation ancienne de parasympathomimétiques, presque synonyme de cholinergiques. On distingue : Les cholinergiques…

Cholinestérase n. f. Enzyme qui catalyse l’hydrolyse d’un ester de la choline, par exemple l’acétylcholine.

Cholique (acide) n. m. Acide biliaire primaire synthétisé par le foie à partir du cholestérol, présent dans la bile en majorité sous forme conjuguée à la glycine et la taurine.

Chondroblaste n. m. Cellule d’origine mésenchymateuse à l’origine de la formation de la substance fondamentale et des fibres du cartilage. Arrivé à maturité, il devient un chondrocyte.

Chondrocalcinose n. f. Dépôt anormal de microcristaux de pyrophosphate de calcium au sein du tissu cartilagineux d’une ou plusieurs articulations, provoquant sa calcification avec inflammation articulaire aiguë. Diagnostiquée par son liseré caractéristique visible en radiologie, la chondrocalcinose peut être asymptomatique, mais le plus souvent provoque des arthralgies handicapantes.

Chondrocyte n. m. Cellule présente dans les différents types de cartilage (hyalin, fibreux et élastique) qui synthétise et dégrade les composants de la matrice extracellulaire (collagène, glycosaminoglycanes...) résultant de la différenciation de cellules mésenchymateuses.

Chondrodendron n. m. Genre de la famille des Menispermaceae plantes tropicales généralement lianescentes. Il fournit certains curares.

Chondroïtine n. f. Glycosaminoglycane présent dans différents tissus conjonctifs (cartilage, cornée, parois des vaisseaux…), composant majeur de la matrice extracellulaire. Longue chaîne formée par la répétition d’une unité de base disaccharidique constituée d’un acide glucuronique lié β1→3 à une N-acétylgalactosamine, chaque unité disaccharidique étant unie à la suivante…

Chondrome n. m. Excroissance ou tumeur bénigne d’évolution lente se développant aux dépens d’un tissu cartilagineux hyalin.



→ Chronocoulométrie

Chlorthalidone

Dernière modification de cette page le 22 juillet 2017