Méat

De Le dictionnaire
Marbofloxacine ←

Mastodynie n. f. Douleur au niveau de laire mammaire pouvant être chronique, plus ou moins continue, à recrudescence prémenstruelle avec tension douloureuse des seins. Elle peut être aiguë, très invalidante dans les mastopathies inflammatoires. Elle peut être extramammaire, pariétale (exemple : maladie de Tietze), superficielle (exemple : maladie…

Mastographie n. f. Examen radiologique du sein (films autrefois, remplacés par des images numériques), en vue du dépistage de lésions précancéreuses et cancéreuses (tumeur non décelable à la palpation) et du diagnostic des symptômes se rapportant aux pathologies de la glande mammaire.

Mastopathie n. f. Terme générique désignant toute affection mammaire.

Mastose n. f. Affection fréquente due à un dérèglement hormonal, consistant en une modification de la consistance des glandes mammaires et associant différentes lésions (kyste, fibrose...).

Maté n. m. Grand arbre (Ilex paraguariensis A. St.-Hil., Aquifoliaceae), spontané et cultivé en Amérique du Sud (Brésil, Paraguay, Uruguay, Argentine). Présence dans la feuille de composés polyphénoliques (flavonoïdes, acides chlorogéniques…) et de bases puriques (surtout caféine) en quantité notable (1 à 3%). Propriétés antioxydantes et stimulantes du…

Matelas n. m. Espèce de grand coussin rempli de laine ou de toute autre matière appropriée.

Matériau n. m. Terme employé par les techniciens comme un singulier de matériaux (matières entrant dans la construction dun bâtiment) et désignant le type de matière entrant dans la construction dun objet.

Matériel n. m. Ensemble des objets et instruments utilisés en vue dune opération donnée.

Matériovigilance

Matière n. m. Substance dont est faite une chose.

Matière médicale n. f. Terme provenant de la traduction latine de l’ouvrage De Materia medica écrit au 1er siècle après J.-C. par le médecin grec Dioscoride. À lorigine, concernait toutes les « drogues simples », cest-à-dire les produits fournis à la pharmacie par les trois règnes minéral, animal et…

Matras n. m. Récipient de forme plus ou moins sphérique se caractérisant avant tout par un long col.

Matricaire n. f. Herbacée commune en Europe (Matricaria chamomilla L., Asteraceae ex-Composées, = M. recutita L., = Chamomilla recutita [L.] Rausch.). Capitule renfermant des flavonoïdes (7-glucosyl-apigénol, apigénol…) et une huile essentielle contenant majoritairement des composés sesquiterpéniques (α-bisabolol ou oxydes A et B de l’α-bisabolol, selon le chimiotype) ;…

Matrice n. f. 1- Moule permettant de donner une forme à un objet 2- Synonyme d’utérus (désuet). 

Matrixing

Maturation n. f. Ensemble des processus morphologiques et physiologiques qui permettent à un élément ou à un organe de devenir apte à accomplir ses fonctions (exemple : maturation des fruits, des cellules sexuelles, des cellules hématopoïétiques).

Mauve n. f. Grande herbacée commune d’Europe (Malva sylvestris L., Malvaceae). Fleur et feuille renferment un mucilage acide (structure comportant des acides D-glucuronique et D-galacturonique) et des flavonoïdes (flavones et flavonols) ; également présence d’anthocyanosides dans la fleur ; propriétés émollientes et faiblement anti-inflammatoires.Inscrite à la Pharmacopée Européenne,…

Mavacamten n. m. Petite molécule de synthèse, qui est un inhibiteur allostérique, réversible, de la myosine cardiaque, première d’une nouvelle classe thérapeutique. Elle réduit la contractilité en inhibant l’ATP-ase de la myosine, source de la formation excessive des ponts myosine — actine, caractéristique de la cardiomyopathie hypertrophique obstructive…

Mavoglurant n. m. Antagoniste non compétitif du récepteur métabotrope du glutamate de type 5, mGluR5 (metabotropic glutamate receptor 5).

Mavorixafor n. m. Petite molécule de synthèse, un inhibiteur antagoniste du récepteur de la chimiokine C-X-C de type 4 (CXCR4, C-X-C chemokine receptor type 4) qui, avec son ligand CXCL12 (ou SDF-1, stromal cell-derived factor 1), sont des modulateurs de nombreuses phases de l’hématopoïèse, de la cardiogenèse et…

Mavrilimumab n. m. Anticorps monoclonal humain dirigé contre le récepteur α du facteur stimulant les colonies de macrophages, GM-CSF (Granulocyte macrophage colony stimulating factor).

Maxacalcitol n. m. Analogue de synthèse de la vitamine 1,25-(OH) (calcitriol), avec un atome doxygène en position 22. Cet agoniste des récepteurs à la vitamine D a un puissant effet inhibiteur sur la synthèse et la sécrétion de lhormone parathyroïdienne, mais, à la différence du calcitriol, a peu…

Maxillaire n. m. Os pair du squelette situé au-dessus de la cavité orale, au-dessous de lorbite, formant la partie osseuse centrale de la face et qui, avec son homologue du côté opposé, constitue la majeure partie de la mâchoire supérieure.

May-Grünwald-Giemsa (coloration de) Méthode de coloration utilisée pour lexamen au microscope des éléments figurés de préparations cellulaires par exemple du sang, de la moelle, des ganglions. Il sagit de lassociation dun colorant acide (éosine) et de deux colorants basiques (bleu de méthylène et azur de méthylène) en solution…

Maytansine n. f. Macrocycle lactamique de structure complexe apparentée aux ansamycines ; isolée despèces africaines de Celastraceae (genres Maytenus, Celastrus et Putterlickia), mais produite très probablement par des micro-organismes (actinobactéries) vivant en symbiose avec la plante. Puissante activité cytotoxique et antitumorale, due à sa liaison aux tubulines α…

Maytansinoïde n. m. Terme désignant un ensemble danalogues structuraux de la maytansine, dorigine naturelle ou synthétique, présentant comme elle une puissante activité antimitotique. Deux dentre eux (lemtansine [= DM1 = mertansine] et la ravtansine [= DM4]) ont été intégrés dans des conjugués anticorps monoclonal-agent cytotoxique (antibody-drug conjugate, ADC),…

Mazindol n. m. Dérivé du diphénylméthane et de limidazole qui a été utilisé comme nooanaleptique et aussi comme anorexigène, quoique nétant pas un amphétaminique.

MCJ Cf maladie de Creutzfeldt-Jakob.

MDMA

MDP


Mébéfradil (dichlorhydrate de) n. m. Antihypertenseur antagoniste sélectif des canaux calciques de type T.

Mébendazole n. m. Anthelminthique dérivé de synthèse à fonction carbamate appartenant à la famille des benzimidazolés non nitrés. Il est actif sur un large spectre de nématodes et sur quelques autres vers. Il agirait par inhibition de labsorption du glucose et de lutilisation des réserves de glycogène en…

Mébévérine n. f. (DCF), dérivé dun acide diméthoxybenzoïque, spasmolytique non atropinique (ou musculotrope).

Mécanochimie n. f. Branche de la chimie qui traite du comportement chimique des matériaux sous l’effet d’une action mécanique. L’application d’une force mécanique, pour entraîner des réactions chimiques, est largement utilisée depuis longtemps dans l’industrie pour activer des matériaux inorganiques sensibles à la force (mécanophores). Avec les polymères organiques…

Mécasermine n. f. Dénomination donnée au facteur de croissance de type 1 ressemblant à linsuline recombinant humain (rhIGF-1). Agoniste de la somatropine, il sagit dune protéine de 7649 Da constituée dune chaîne de 70 acides aminés avec trois liaisons disulfures intramoléculaires. La séquence des acides aminés est la…

Mécétronium (éthylsulfate de) n. m. Alkylammonium.

Méchloréthamine (chlorhydrate de) n. f. La plus simple des moutardes à lazote.

Mécillinam n. m. Antibiotique du groupe des β-lactamines dans laquelle la fonction amine de lacide amino-6-pénicillanique est remplacée par une fonction amidine à noyau azépine.

Meckel J. F. Meckel le jeune, 1781 – 1833, médecin allemand.

Méclofénoxate (chlorhydrate de) n. m. Ester de lacide p-chloro-phénoxyacétique et du déanol.

Méclozine (dichlorhydrate de) n. f. Antihistaminique H1 du groupe des cyclizines.Inscrite à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2011, 0622).

Mécobalamine

Méconium n. m. Nom donné aux premières selles de lenfant, pendant les premiers jours qui suivent la naissance.

Médecine n. f. Ensemble des activités dont le but est la prévention, la guérison ou le soulagement des maladies et des infirmités.

Médiane n. f. Terme qui, dans les résultats dune série de mesures établies par ordre de grandeur, occupe la position centrale. La médiane peut correspondre ou non à une valeur effectivement observée.

Médiastin n. m. Partie du thorax comprise entre les plèvres de chaque côté, la colonne vertébrale en arrière, le sternum en avant et le diaphragme en bas. Renferme le cœur, lœsophage, la trachée (axe du médiastin) et les bronches souches ainsi que les gros vaisseaux sanguins (aorte, artères…

Médical adj. Relatif à la médecine.

Médicament n. m. Préparation employée pour traiter une affection ou une manifestation morbide.

Médication n. f. Emploi dagents thérapeutiques.

Médifixe adj. En botanique, se dit dune anthère dont le filet sinsère à mi-hauteur sur le connectif. Dans la fleur des Poaceae ex Graminées, les filets des étamines passent entre les deux glumelles et font pendre, à lextérieur de lépillet, les anthères dites médifixes (ou dorsifixes).

Médrogestone n. f. Dérivé diméthylé (en 6 et en 17-α) de la progestérone deshydrogénée en 6,7, progestatif de synthèse.

Médroxyprogestérone (acétate de) n. f. 17α-hydroxy-6α-méthylprégn-4-ène-3,20-dione (CInscrite (seule et en association avec le cypionate destradiol) sur la liste des Médicaments essentiels de lOMS et inscrite à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2013, 0673).

Médullaire adj. Qui se rapporte à la partie centrale dun organe animal ou végétal. Il en est ainsi de la zone médullaire de la glande surrénale, de la cavité médullaire dun os, du canal médullaire où est logée la moelle épinière, du rein...

Médullosurrénale

Méduse n. f. Nom générique danimaux marins de lembranchement des Cnidaires, flottant en surface, à tentacules pouvant atteindre un à deux mètres de longueur et hérissés de filaments urticants avec cnidocytes, cellules urticantes, capables de paralyser les proies par un venin (exemple : physalie ou galère portugaise). Certaines…

Méfénamique (acide) Anti-inflammatoire non stéroïdien de la classe des fénamates.Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2010, 1240).

Méfénidramium (méthylsulfate de) n. m. Dérivé quaternarisé de la diphénhydramine dans lequel le groupe –N(CH.

Méfloquine (chlorhydrate de) n. f. Molécule de synthèse apparentée à la quinine, à noyaux quinoléine et pipéridine. antipaludique schizonticide sanguin, administré par voie orale. Diverses souches de paludisme sont devenues résistantes à ce médicament.Inscrite sur la liste des Médicaments essentiels de lOMS et à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2008, 1241).

Mégacaryoblaste n. m. Cellule médullaire de grande taille (40 à 100 µm), issue des progéniteurs mégacaryocytaires, BFU-MK et CFU-MK. Première cellule de la lignée mégacaryocytaire (aboutissant aux plaquettes), seule capable de se diviser par une mitose.

Mégacaryocyte n. m. Cellule médullaire issue du mégacaryoblaste, subissant des divisions du noyau sans division préalable du cytoplasme . Par endomitose, le noyau voit sa ploïdie augmenter sans quil se divise, lADN se dupliquant jusquà un taux compris entre 4 n et 64 n, la majorité des cellules…



→ Mélitococcie

Méat

Dernière modification de cette page le 13 février 2017


Anglais : meatus
Espagnol : meato
Étymologie : Latin měātŭs action de passer d'un lieu dans un autre, passage, course, chemin.

n. m. Espace, espacement.



Anatomie




Orifice d'un canal donnant sur une cavité ou sur l'extérieur. Exemples : méat urétral, méat acoustique.