Coproculture

De Le dictionnaire
Conestat alfa ←

Contage n. m. Transmission d’agents pathogènes ou d’une maladie infectieuse par une exposition indirecte, le support pouvant être vêtement, boisson, aliment, postillons, squames, eaux usées ou matières d’élimination infectées (urines, excréments), literie, instrument (exemple : brosse à dents).

Contagieux adj. Transmissible par contagion (une maladie contagieuse) ou qui est atteint d’une maladie transmissible par contagion (une personne, un animal contagieux).

Contagion n. f. Transmission d’une maladie de façon directe par contact ou indirecte par un intermédiaire.

Contagiosité n. f. Propriété de ce qui est contagieux.

Contaminant 1- adj. Qui contamine ; 2- n.m. agent apte à contaminer. Substance, élément ou organisme susceptible de nuire à la santé des êtres vivants ou d’altérer la qualité de l’environnement. Un contaminant peut être une matière solide, un liquide ou un gaz, une radiation, un…

Contamination n. f. Souillure d’un milieu inerte ou d’un organisme vivant par un élément étranger.

Contaminer v. 1- Souiller par un contact impur. 2- En médecine, infecter (par une bactérie ou un virus) ou infester (par un parasite) un organisme vivant ou un milieu et contribuer, de ce fait, à propager une infection ou une infestation microbienne. 3- Par extension, dans l’environnement,…

Conteneur n. m. Boîte métallique ou en matière plastique, de dimensions normalisées, servant d’emballage pour l’instrumentation lourde.

Continence n. f. Absence d’évacuation involontaire des selles ou de lurine. Liée à la présence d’un sphincter assurant la rétention et empêchant le passage (transit). Se dit le plus souvent des sphincters de la vessie ou de l’anus dont le bon fonctionnement empêche une miction ou une défécation…

Contorté adj. Tordu en spirale (par exemple, le bouton floral d’hibiscus).

Contraceptif adj. et n. m. Qualifie ou désigne une méthode, un objet ou une substance permettant d’empêcher de manière réversible la conception.

Contraception n. f. Ensemble des moyens employés pour éviter une grossesse.

Contrainte de cisaillement n. f. Rapport entre la force de cisaillement et la surface sur laquelle cette force s’applique. La force de cisaillement est une force de frottement qui s’exerce tangentiellement à la surface du matériau lors d’un mouvement de cisaillement. Unité SI : le pascal (Pa).

Contraste

Contrefaçon n. f. Atteinte à un droit exclusif de propriété intellectuelle (Article L.335-2 Code de la propriété intellectuelle) qu’il s’agisse de propriété littéraire ou artistique (droit d’auteur ou droits voisins) ou de propriété industrielle (brevet, marque, dessin, modèle...).

Contre-indication n. f. Présence d’une pathologie ou d’une situation exposant un patient à un risque accru d’effet indésirable. Une contre-indication absolue devra être impérativement respectée, une contre-indication relative tiendra compte du rapport bénéfice-risque pour le patient.

Contre-ion n. m. Ion qui accompagne un autre ion de charge opposée de manière à assurer l’électroneutralité. Par exemple, l’ion chlorure est le contre-ion du sodium dans NaCl et vice-versa.

Contribution n. f. Part apportée par un individu à un travail ou à une dépense commune.

Contrôle n. m. Vérification, examen s’effectuant au cours d’un processus de fabrication.

Convection n. f. Mode de transport des espèces en solution dû à des différences de densité en son sein et à leur entraînement par les molécules de solvant.

Convolution n. f. En mathématiques et en physique, notion qui trouve son origine dans le fait que le signal issu d’un processus physicochimique (et permettant en principe l’obtention du résultat cherché) n’est pas exactement identique à celui émis.L’expression f(t)h(t) s’appelle le produit de convolution des deux fonctions f(t)…

Cooley (maladie de)

Coombs (test de) Artifice sérologique permettant de détecter des anticorps non agglutinants (anticorps incomplets) grâce à l’action d’un sérum antiglobulines humaines qui provoque une agglutination. L’épreuve directe a pour but de rechercher la présence d’anticorps incomplets fixés in vivo sur les hématies du sujet par leur mise en…

Coordinat n. m. Atome ou groupe d’atomes appartenant à un agent complexant et lié à l’ion central d’un complexe organométallique.

Coordinence n. f. Notion mise en évidence par Werner (de A. Werner, 1866 – 1919, chimiste suisse, Prix Nobel 1913) qui indique que, dans un complexe, le métal coordinateur (complexé) possède deux types de valence, la principale, qui est l’habituelle ionique, et une valence secondaire non ionique. Cette…

Copanlisib n. m. Inhibiteur sélectif de toutes les isoformes des phosphoinositol-3 kinases (PI3K) de classe I, avec une action inhibitrice prédominante sur les isoformes PI3Kδ et PI3Kα. La voie des PI3K (contrôle de la croissance, de l’initiation de la transcription et du métabolisme) est la voie de…

Copolymère n. m. Polymère constitué d’au moins deux unités monomères différentes.

Coprah n. m. Albumen solide séché de la noix de coco Cocos nucifera L. (Arecaceae exemple Palmiers).

Coprécipitation Cf contamination dun précipité.

Coprécipité Cf contamination dun précipité, dispersion solide.


Coprolithe n. m. Excrément fossile. Concrétions pierreuses dans les matières fécales.

Coprologie n. f. Étude du milieu fécal par observation macroscopique et microscopique, techniques physiques et biochimiques. Elle explore : les phénomènes hydro-électrolytiques (diarrhées motrices, sécrétoires, osmotiques, chimio-induites, résections et constipations), les phénomènes métaboliques (diarrhées graisseuses de maldigestion et de malabsorption ex stéatorrhée et élastase, et surveillance des traitements),…

Coquelicot n. m. Herbacée indigène jadis messicole (Papaver rhoeas L., Papaveraceae). Pétale rouge contenant des anthocyanes et une faible quantité d’alcaloïdes dérivés du squelette isoquinoléique (rhoeadine) ; réputation non démontrée de sédatif doux et d’antitussif léger.Inscrit à la Pharmacopée Européenne, monographie 08/2019, 1881 corrigé 10.0 (pétales de).

Coqueluche n. f. Maladie infectieuse contagieuse respiratoire due à Bordetella pertussi. Contamination interhumaine par projection de mucus au cours de la toux. Incubation de 7 à 10 jours, puis période catarrhale de 7 à 15 jours avec éternuements, rhinite, toux et fébricule. La toux devient progressivement spasmodique, émétisante,…

Cordon n. m. 1- Petite corde ; 2- formation cylindrique et pleine.

COREVIH

Coriandre n. f. Herbacée (Coriandrum sativum L., Apiaceae ex-Ombellifères) d’origine méditerranéenne, largement cultivée (Europe centrale, Proche-Orient, Inde...). Fruit (diakène) contenant une huile essentielle riche en linalol, à propriétés modestement spasmolytiques et facilitant la digestion.Inscrite à la Pharmacopée Européenne, monographies 08/2019, 1304 corrigé 10.0 et 07/2014, 1820 (huile essentielle…

Coricide adj. et n. m. Désigne et qualifie un topique pour la destruction des cors.

Corifollitropine alfa n. f. Gonadotrophine recombinante dérivée de l’hormone folliculostimulante (FSH) avec une demi-vie allongée. Agoniste du récepteur de la FSH. Cf follitropine.La corifollitropine est produite en réalisant une transfection de cellules ovariennes dhamster chinois (CHO) par les gènes codant les sous-unités alpha et bêta de la FSH et…

Cormus n. m. Plante à organe végétatif dressé : axe (tige) plus ou moins ramifié, prolongé souvent par les feuilles et les racines. D’où le nom de Cormophytes donné aux plantes terrestres.

Cornée n. f. Structure fibreuse (trois couches de cellules et deux membranes) en forme de calotte sphérique, résistante, transparente, dépourvue de vascularisation sanguine, faisant suite à la sclérotique et qui constitue la paroi avant de la chambre antérieure de l’œil.

Cornéométrie n. f. Méthode de mesure indirecte de l’hydratation cutanée. Le principe est la mesure de la capacitance (inverse de la résistance) du stratum corneum, laquelle augmente proportionnellement à son contenu en eau.

Cornouiller n. m. Nom commun d’un genre constitué par environ 60 espèces des régions tempérées de l’hémisphère nord. Deux espèces sont indigènes en France, le cornouiller mâle Cornus mas L., Cornaceae, petit arbre à fleur jaune et le cornouiller sanguin C. sanguinea L., arbuste des haies. Le premier…

Corolle n. f. Ensemble des pétales d’une fleur. La corolle peut être à pétales libres ou dialypétales. Exemple : fleur de rose et à pétales soudés ou gamopétales, fleur de campanule.

Coronaire adj. et n. f. Qui s’applique aux artères qui forment une couronne, particulièrement celles du cœur. Les artères coronaires (ou coronaires) naissent de l’aorte et irriguent le myocarde, tissu musculaire du cœur.

Coronarographie n. f. Méthode radiologique permettant de rendre visibles les deux artères coronaires par injection d’un produit de contraste.

Coronaropathie n. f. Maladie, au sens large, touchant les artères coronaires, artères qui irriguent le cœur et dont l’obstruction soit progressive, une des conséquences de l’athérosclérose, soit brutale par suite dun spasme ou dune rupture de la plaque dathérome, aboutit à une ischémie, puis à la nécrose…

Coronavirus Virus à ARN simple brin de polarité positive (type ARNm) de la famille des Coronaviridae, sous-famille Orthocoronavirinae, Ordre (avec deux autres familles, les Arteriviridae et les Roniviridae) des Nidovirales.Le terme coronavirus, proposé en 1968, vient de la forme des particules virales quasi-sphériques d’environ 20 nm…

Corossol n. m. Fruit du corossolier, arbre tropical (Antilles, Amérique du sud) Annona muricata L., Annonaceae.

Corps n. m. 1- Partie matérielle de tout être ; 2- Partie principale d’une chose ; 3- Ensemble de personnes rassemblées autour d’un point commun.

Correcteur

Correction n. f. 1- Rectification des erreurs ; 2- Compensation artificielle d’une déficience ; 3- Facteur appliqué à une grandeur quelconque.

Corrélation n. f. Rapport existant entre deux phénomènes qui évoluent en fonction l’un de l’autre.

Corrosion n. f. Destruction progressive d’un matériau.

Cortex n. m. Ensemble cellulaire ou substance grise déployée à la surface des hémisphères cérébraux ou cérébelleux, comportant de très nombreux replis. Caractérisé par une répartition cellulaire bien ordonnée, en couches, avec des connexions intrinsèques et extrinsèques extrêmement nombreuses.

Corticoïde n. m. Nom générique des différentes hormones stéroïdiennes, sécrétées par la couche glomérulée ou fasciculée des capsules surrénales, et des composés hémisynthétiques apparentés. Les corticoïdes possèdent le squelette du prégnane avec obligatoirement une fonction cétone en 20, une fonction cétone en 3, une double liaison en 4,5…

Corticolibérine n. f. Hormone hypothalamique qui agit sur l’antéhypophyse, provoquant la formation de la pro-opiomélanocortine qui, sous l’action d’endopeptidases, donne naissance à l’ACTH.

Corticoréline n. f. Polypeptide de synthèse de 41 acides aminés, de composition identique à celle de l’hormone hypothalamique, la corticolibérine ou CRH (corticotropin releasing hormone). Capable de stimuler la sécrétion de l’ACTH par l’hypophyse et, indirectement, celle du cortisol par la glande corticosurrénale.

Corticostéroïde

Corticostérone



→ Couplage

Coproculture

Dernière modification de cette page le 04 novembre 2016


Anglais : stool culture
Espagnol : coprocultivo
Étymologie : Grec κόπρος kópros excrément, fiente, fumier, saleté, ordure, latin cultūra culture, agriculture, culture de l’esprit, de l’âme.

n. f. Examen consistant à effectuer l’ensemencement sur des milieux de culture sélectifs de matières fécales, pour y mettre en évidence d’éventuelles bactéries pathogènes (exemple : salmonelles, shigelles, Campylobacter, Yersinia enterocolitica, certains pathotypes d'Escherichia coli, Vibrio cholerae) responsables de diarrhées et d’infections digestives. La coproculture peut être complétée par la recherche de virus entériques dans les selles et par l'examen parasitologie des selles.