A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Glasdégib

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 14 décembre 2018
Glasdégib.

n. m. (DCI). Petite molécule de synthèse qui inhibe la voie de signalisation cellulaire Hedgehog Cette voie joue un rôle important dans le développement embryonnaire ; elle est réprimée chez l'adulte dans la plupart des tissus, sauf dans les cellules souches hématopoïétiques. Des mutations du gène codant la protéine Hedgehog sont associées à différentes maladies, notamment des cancers, dont la genèse est associée à la croissance cellulaire, à la différenciation et à la réparation des lésions de l’ADN.
Le glasdégib inhibe une des protéines transmembranaires impliquées dans cette voie de signalisation, le récepteur « Smoothened » et bloque ainsi le transfert de signaux, réduisant la croissance et la propagation des cellules cancéreuses. Chez des patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA), l’association du glasdédib avec la cytarabine a montré une amélioration de la survie globale de plusieurs mois. Cf cytarabine,sonidégib, vismodégib.

Indiqué, par voie orale en coadministration avec la cytarabine à faible dose, pour le traitement de patients âgés 75 ans ou plus atteints d’une leucémie myéloïde aiguë nouvellement diagnostiquée ou qui présentent des comorbidités empêchant une chimiothérapie d’induction intensive.