Gigantisme

De Le dictionnaire
Gélose ←

Gentianaceae Famille de très nombreuses espèces comprenant des plantes herbacées à feuilles opposées et sessiles, les gentianes, ainsi que de nombreuses espèces croissant dans les montagnes tempérées, par exemple dans les Alpes.

Gentiane n. f. Grande herbacée (Gentiana lutea L., Gentianaceae) des régions montagneuses de lEurope, vivace par une souche développée. Présence dans la racine de séco-iridoïdes de saveur amère (gentiopicroside, amarogentioside...) et de xanthones responsables de la coloration jaune (gentisine, isogentisine...). Propriétés stimulatrices des sécrétions gastriques et salivaires, «…

Gentiopicroside n. m. Principe amer de nature glucosidique contenu dans la racine de gentiane.

Acide gentisique n. m. Acide 2,5-dihydroxybenzoïque, très répandu dans la nature (par exemple gentiane, cumin, lavande). Intermédiaire de synthèse de divers composés organiques.

Genu valgum Genou dévié par un angle ouvert vers lextérieur le positionnant en dehors de laxe du corps.

Genu varum

Géophyte adj. Se dit dune plante possédant des organes souterrains pérennes hors des périodes de végétation (plantes à bulbes, rhizomes, tubercules). Exemples : iris, tulipe.

Geraniaceae Famille importante connue par le nombre important despèces ornementales (pélargonium ou « géranium des fleuristes ») ; dans la nouvelle classification, la famille appartient à lordre des Géraniales, clade des Rosidées – Malvidées. Les Geraniaceae sont des plantes herbacées annuelles ou bisannuelles à aire de…

Géraniol n. m. Alcool terpénique insaturé acyclique. Cf terpène et monoterpène.

Géranium Geranium est un genre botanique de la famille des Geraniaceae constitué de plantes des régions tempérées ; une espèce indigène, le géranium herbe à Robert, est utilisée en pharmacie.

Gériatre n. m. Médecin spécialisé en gériatrie, médecine de la vieillesse.

Gériatrie n. f. Médecine de la vieillesse ou spécialité médicale relative aux maladies liées à la vieillesse.

Germandrée petit-chêne n. f. Herbacée vivace indigène (Teucrium chamaedrys L., Lamiaceae ex-Labiées), à feuilles lobées de forme rappelant celles du chêne, doù son nom. Présence de diterpènes lactoniques à squelette néo-clérodane comportant un cycle furanique ; existence de chimiotypes dont la composition varie selon lorigine géographique.

Germanium n. m. , Métal de la 16 période de la classification périodique, présentant des analogies avec le silicium et létain. Fut isolé, en 1886, par Winkler, à partir de largyrodite, sulfure dargent et de germanium. Présente des propriétés semi-conductrices.

Germe n. m. Premier élément d’un être organisé; ébauche embryonnaire d’un organe (exemple : germe dentaire).

Germination n. f. Apparition d’un germe sur une graine.

Germinome n. m. Tumeur des cellules germinales issues de la transformation des cellules primitives destinées à donner les ovules chez la femme, les spermatozoïdes chez lhomme. Ces cellules ont la capacité de se développer en nimporte quelle cellule spécialisée. Elles ont des sièges variés : cérébrales dans 20…

Gérontologie n. f. Science qui étudie la vieillesse et les phénomènes de vieillissement sous leurs divers aspects morphologiques, physiopathologiques (gériatrie), psychologiques et socio-économiques.

Gesse n. f. Nom générique désignant plusieurs herbacées annuelles fourragères du genre Lathyrus (Fabaceae ex-Légumineuses), souvent volubiles, munies de vrilles, à stipules développées et à fleurs généralement roses ou rouge violacé. Les graines de certaines espèces (par exemple la gesse commune L. sativus L., la gesse chiche…

Gestodène n. m. Progestatif apparenté à la noréthistérone, mais avec une chaîne éthyle en 13 et une liaison éthylénique en 14,15.Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 07/2009, 1726).

Gestrinone Stéroïde de synthèse, qui est un analogue éthynylé de la 19-nortestostérone (nandrolone).Il est utilisé dans le traitement de l’endométriose.

GVH (Graft versus host reaction)

GGT

Gh (Growth hormone)

Ghréline n. f. Hormone peptidique sécrétée au niveau du fundus gastrique, stimulant le comportement alimentaire par action centrale dont lactivation du circuit de récompense dopaminergique. Se comporte comme un antagoniste fonctionnel de la leptine. Sa production dans le noyau arqué hypothalamique, suivie de sa sécrétion au niveau de…

GHRH (Growth hormone–releasing hormone)

Giardia n. m. Protozoaire flagellé cosmopolite (trophozoïte de 10 à 20 µm sur 6 à10 µm, kyste de 6 à 14 µm sur 7 à 10 µm) localisé dans le duodénum. Eucaryote malgré labsence de mitochondrie, de peroxysome et de nucléole, et malgré son métabolisme anaérobie. Seule espèce…

Giardiose n. f. Grande parasitose intestinale des pays tempérés due à Giardia intestinalis, parasite non opportuniste. Infection par ingestion de kystes très résistants. Personnes concernées : enfants dans les crèches, personnel des crèches, voyageurs, personnes malnutries, personnes avec immunité humorale déficiente. 70 % des porteurs sont asymptomatiques. Tableau…

Gibbs-duhem (équation de) n. f. Relation de la thermodynamique qui lie entre elles les variations de potentiel chimique des différents constituants dun mélange formé de plusieurs espèces avec leurs concentrations, à pression et à volume constants.

Gibbs (équation de) n. f. Equation de la thermodynamique des interfaces qui relie lexcès superficiel Г dune substance i adsorbée à son potentiel chimique μ et à la tension superficielle γ de la solution.]


Gilbert (iritis de) n. m. Inflammation infectieuse et récurrente de liris avec hypopyon au cours de poussées daphtose cutanéomuqueuse ou de maladie dAdamandiadès – Behçet.

Gilbert (syndrome de) n. m. Maladie génétique par mutation nécessaire, mais non suffisante du promoteur de la TATA box du gène UGTA1, transmise sur le mode autosomique récessif, marquée par un ictère lors dun jeûne ou dune infection. Lexamen clinique est normal, Les tests hépatiques sont normaux (sauf lhyperbilirubinémie), il…

Giltéritinib n. m. Petite molécule de synthèse constituée d’un pyrazine-carboxamide, inhibiteur des activités tyrosine kinase de divers récepteurs et plus spécifiquement des récepteurs FLT3 (FMS-like tyrosine kinase 3) et AXL.Ces récepteurs sont normalement exprimés à la surface des cellules souches hématopoïétiques et jouent un rôle important dans…

Giméracil n. m. Inhibiteur de la dihydropyrimidine déshydrogénase (DPD) empêchant la dégradation métabolique du 5-fluorouracil dans lorganisme.

Gingembre n. m. Grande herbacée vivace par un rhizome (Zingiber officinale Roscoe, Zingiberaceae) originaire de lInde, cultivée en Asie et en Afrique tropicale. Rhizome (partie utilisée) très riche en amidon ; présence d’une huile essentielle (carbures sesquiterpéniques majoritaires) et d’une résine contenant des composés phénoliques portant une chaîne…

Gingival adj. Qui appartient à la gencive ou contribue à ses soins, par exemple pâte gingivale.

Gingivite n. f. Pathologie inflammatoire de la gencive détiologie bactérienne, virale ou liée à lâge. Isolée ou associée à une stomatite. Peut prendre une allure ulcéronécrosante.

Ginkgo n. m. Arbre dorigine orientale (Ginkgo biloba L., Ginkgoaceae), cultivé en Asie, en France, aux États-Unis ; seul survivant dun ordre largement représenté à lère tertiaire. Feuille en éventail de forme bilobée contenant notamment des flavonoïdes piégeurs de radicaux libres (hétérosides de flavonols, biflavones, flavanols, proanthocyanidols) et…

Ginkgoaceae Famille de lordre des Ginkgoales appartenant au clade des Ginkgoopsides , lequel forme, avec le clade des Cycadopsides, le grade des protogymnospermes ou gymnospermes archaïques. Les Ginkgoopsides ne comprennent dans la flore actuelle quune espèce le Ginkgo biloba.

Ginkgolide n. m. Nom désignant une famille de diterpènes de structure hexacyclique trilactonique (ginkgolides A, B, C, J) présents dans la feuille de ginkgo, Ginkgo biloba L., Ginkgoaceae. Laction inhibitrice du PAF (Platelet Activating Factor) par les ginkgolides (principalement le ginkgolide B) est en partie à lorigine des…

Ginkgophytes n. m. Ancienne dénomination des Ginkgoopsides.

Ginseng n. m. Nom désignant des herbacées vivaces dorigine asiatique (Corée, Chine, Japon) appartenant au genre Panax, Araliaceae. Plusieurs espèces, Panax ginseng C.A. Meyer, la principale, mais aussi P. notoginseng (Burkill) F.H. Chen, P. pseudoginseng Wall., P. quinquefolius L. (cultivé en Amérique du Nord) sont utilisées ; la…

Ginsénoside n. m. Nom désignant une famille de saponosides à génines triterpéniques tétracycliques dérivées du squelette oléanane ou, de façon plus spécifique, du squelette dammarane (protopanaxadiol, protopanaxatriol), présents dans les racines des ginsengs (une trentaine de représentants ont été isolés, par exemple ginsénoside R).

Girofle Cf giroflier.

Giroflier n. m. Arbre à feuilles persistantes, Syzygium aromaticum (L.) Merr. et L.M. Perry = Eugenia caryophyllus (Spreng.) Bullock et S.G. Harrison, Myrtaceae, originaire des Moluques et largement cultivé (Indonésie, Tanzanie, Madagascar…). Boutons floraux (girofles ou « clous de girofle ») très riches en une huile essentielle caractérisée…

Gitaloxine n. m. Hétéroside cardiotonique.

Givinostat n. m. Petite molécule de synthèse, qui est un inhibiteur des histone-désacétylases de classes I et II (HDAC). L’inhibition conduit à une réduction de l’expression du facteur de la nécrose tumorale (TNF, pour tumour necrosis factor), des interleukines-1α et -β, de l’interleukine 6 (IL-6) et de l’interféron…

Givosiran n. m. Petit ARN interférent, homoduplex d’acide ribonucléique court (siRNA, short interfering RNA), dont la séquence nucléotidique d’un des deux brins (antisens) a été choisie pour bloquer, au niveau de lARNm, la formation de lALA synthase 1 (ALAS1), enzyme qui catalyse la synthèse de l’acide δ-aminolévulinique, premier…

Glafénine n. f. Antalgique retiré du marché en raison daccidents allergiques mortels.

Gland n. m. Fruit du chêne supporté par une cupule ; les 4 bractées de la fleur centrale de rang (3) se soudent en une cupule écailleuse ou striée enchâssant lakène à sa base.

Glande n. f. Ensemble de cellules épithéliales de surface qui sinvaginent, prolifèrent dans le tissu conjonctif sous-jacent et forment un organe plus ou moins volumineux et spécialisé dans une sécrétion.

Glanduleux adj. Qualifie un organe muni dune ou plusieurs glandes. Exemple : poil glanduleux.

Glasdégib n. m. Petite molécule de synthèse qui inhibe la voie de signalisation cellulaire Hedgehog Cette voie joue un rôle important dans le développement embryonnaire ; elle est réprimée chez ladulte dans la plupart des tissus, sauf dans les cellules souches hématopoïétiques. Des mutations du gène codant…

Glatiramère (acétate de) n. m. Agent immunomodulateur, polypeptide de synthèse de séquence et de taille aléatoires (entre 5 000 et 9 000 Da ), composé de 4 acides aminés naturels présents dans la protéine basique de la myéline (MBP, myelin basic protein) : L-acide glutamique, …

Glaucine n. f. Alcaloïde présent dans différentes plantes (Glaucium flavum, Glaucium oxylobum, Croton lechlen ou Corydalis yanhusuo), doté de propriétés anti-inflammatoires et antitussives. Peut induire de la sédation, de la fatigue et des hallucinations.

Glaucome n. m. Affection du globe oculaire généralement consécutive à un défaut dexcrétion de lhumeur aqueuse dont laccumulation entraîne une hypertension intraoculaire chronique ou aiguë conduisant à une cécité par lésion du nerf optique. Risque accru en cas de traitement local ou général par les médicaments à activité…

Glécaprévir n. m. Inhibiteur pangénotypique de la sérine protéase non structurale NS3/4A du virus de l’hépatite C (VHC), nécessaire au clivage protéolytique de la polyprotéine codée du VHC en formes matures des protéines NS3, NS4A, NS4B, NS5A et NS5B essentielles à la réplication virale.

Gleditsia Nom d’un genre de Fabaceae ex-Légumineuses dont deux espèces, G. triacanthos L. (févier dAmérique) anglais honey locust, espagnol acàcia de tres punxes et G. ferox Desf., sont des arbres ornementaux à grandes gousses pendantes renfermant des graines riches en galactomannanes responsables d’une activité laxative…

Gliadine n. f. Protéine végétale de la classe des prolamines, présente dans le gluten des graines de céréales, notamment du blé. Les gliadines sont des protéines monomériques de faible masse moléculaire, de lordre de 30 kDa, riches en proline et en glutamine, solubles dans les…

Gliadinomorphine n. f. Oligopeptide opioïde de 7 acides aminés, formé lors de la digestion de la gliadine, protéine du gluten. Lors dune insuffisance des enzymes digestives, ce peptide nest pas dégradé, est réabsorbé et peut gagner le cerveau où il active des récepteurs opioïdes, entraînant des perturbations…



→ Glucarpidase

Gigantisme

Dernière modification de cette page le 02 mars 2017


Anglais : gigantism
Espagnol : gigantismo
Étymologie : Grec γίγας gigas tout homme fort et violent, géant, suffixe –isme du grec –ισμός –ismós qui a donné –ismus en latin, pour former un nom correspondant à une maladie, à une qualité ou un état, à une doctrine ou une idéologie.

n. m. Terme générique désignant une grande taille.


Gigantisme cérébral

Synonyme(s) : syndrome de Sotos
Anglais : cerebral gigantism
Espagnol : gigantismo cerebral

Pathologie sans troubles endocriniens, d’origine génétique marquée chez le nourrisson par une croissance staturo-pondérale très rapide, des troubles cognitifs et des malformations cranio-faciales.


Gigantisme hypophysaire

Anglais : pituitary gigantism
Espagnol : gigantismo hipofisario

Surcroissance le plus souvent par hypersécrétion hypophysaire d’hormone de croissance (GH).

Cf acromégalie.