A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Glycocalix

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 19 janvier 2016
Anglais : cell coat
Espagnol : glicocáliz
Étymologie : grec γλυκύς glukús doux, sucré et κάλυξ kálux enveloppe d'une fleur ou d'un fruit, calice de fleur
n. m. Manteau protecteur membranaire contenant des glycoprotéines, des glycolipides et des protéoglycanes fixés à la surface de la membrane cellulaire des eucaryotes. Le glycocalyx contribue à rigidifier la membrane cellulaire, à augmenter l'adhérence cellulaire et crée un environnement hydrique autour de la cellule, car hydrophile. Ses substances constitutives interviennent aussi dans les mécanismes d'identité et de reconnaissance cellulaire. Feutrage de fibres polysaccharidiques entourant fréquemment les bactéries, difficilement observable en microscopie électronique.

Présence constante dans le cas de bactéries vivant en biofilm dans les conditions naturelles. Responsable de l'attachement des bactéries aux cellules ou à des supports inertes (plaque dentaire sur l'émail dentaire, biofilms sur les cathéters, les instruments et les prothèses dans le cas des bactéries d'intérêt médical). Protège les bactéries du biofilm, de la dessiccation, sert à concentrer ou à modifier les éléments nutritifs exogènes et rend les bactéries résistantes à l'action des antiseptiques, désinfectants et antibiotiques.