A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Produit

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 23 janvier 2015
Anglais : product
Espagnol : producto
Étymologie : latin prōdūcĕre conduire en avant, faire avancer, faire sortir, produire, entraîner
n. m. Substance, préparation, fait ou être qui résulte d'un processus naturel ou d'une opération.



Biopharmacie - Pharmacie galénique



Produit essentiellement similaire

Anglais : essentially similar product
Espagnol : producto esencialmente similar
Étymologie : Médicament ayant, par rapport à un autre, même composition qualitative et quantitative en substance active, même forme pharmaceutique (dans le cas des formes orales à libération immédiate, comprimés et gélules sont considérés comme identiques) et lui étant bioéquivalent.


Produit fini

Anglais : end product
Espagnol : producto final ou producto acabado
Produit résultant de toutes les opérations que comporte une fabrication (contrôles inclus) y compris le conditionnement final.


Produit intermédiaire

Anglais : intermediate product
Espagnol : producto intermedio
Produit résultant d'une partie des opérations que comporte une fabrication. Exemple : produit obtenu suite à l'une des étapes que comporte une synthèse chimique.


Produit semi-fini

Anglais : semi-finished product
Espagnol : producto semi-acabado
Produit résultant de toutes les opérations précédant le conditionnement d'une fabrication.


Produit vrac

Anglais : bulk product
Espagnol : producto a granel
Produit qui a subi toutes les étapes de la fabrication à l'exclusion du conditionnement final.


Chimie



Produit secondaire

Anglais : secondary product
Espagnol : producto secundario
Composé produit lors d’une réaction chimique et qui n’est pas le composé principal attendu. Par exemple, lors de l’hydrolyse d’un ester en acide carboxylique et en alcool, c’est très généralement l’acide qui est le produit dont la préparation est souhaitée, et l’alcool qui constitue le produit secondaire.


Cosmétologie



Produit cosmétique

Anglais : cosmetic product
Espagnol : producto cosmético
Toute substance ou tout mélange destiné à être mis en contact avec les parties superficielles du corps humain (épiderme, systèmes pileux et capillaire, ongles, lèvres et organes génitaux externes) ou avec les dents et les muqueuses buccales, en vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, de les parfumer, d’en modifier l’aspect, de les protéger, de les maintenir en bon état ou de corriger les odeurs corporelles (art. L. 5131-1 du Code de la santé publique).

Dans l’Union européenne, la composition, la mise sur le marché, la production et la surveillance des produits cosmétiques sont encadrées par le Règlement du 30 novembre 2009 qui définit notamment les substances interdites ou faisant l’objet de restrictions dans leur composition, et les colorants, agents conservateurs et filtres ultraviolets autorisés. En France leur cadre juridique résulte de la transposition de ce Règlement (art. L. 5131-1 à L. 5131-8 et R. 5131-1 à R. 5131-14 du Code de la santé publique) et ils relèvent des compétences de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Cf cosmétovigilance.

Produit d'hygiène

Anglais : hygiene product
Espagnol : producto de higiene
Catégorie de produits cosmétiques plus particulièrement destinés au nettoyage des parties superficielles du corps humain, des dents et des muqueuses buccales, ou à la correction des odeurs corporelles : savon de toilette, gel-douche, shampooing, dentifrice, lotion démaquillante, déodorant ...


Produit de lissage capillaire

Anglais : strait hair product
Espagnol : producto para alisado
Préparation cosmétique essentiellement destinée à être utilisée par les professionnels de la coiffure, mais pouvant l'être aussi directement par le consommateur lui-même et dont l'objectif est de lisser les cheveux.

L'utilisation de ces produits peut entraîner des eczémas de contact et, étant pratiquée généralement par des techniques à chaud, libère dans l'air ambiant du formaldéhyde, irritant oculaire et respiratoire et cancérogène après exposition chronique. Ces produits sont soumis à la réglementation cosmétique européenne concernant la concentration limite de formol à respecter.


Produit de tatouage

Anglais : tattoo product
Espagnol : producto de tatuaje
Substance ou préparation colorante destinée, par injection intradermique, à créer une marque sur les parties superficielles du corps humain, et utilisée pour ornementer le corps par des tatouages, mais aussi pour le maquillage permanent ou semi-permanent. La réglementation applicable aux produits de tatouage se rapproche de celle des produits cosmétiques (art. L. 5437-1 à L. 5437-5 du Code de la santé publique). L’Agence nationale de sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé (ANSM) est chargée de leur surveillance et peut prendre des mesures de police sanitaire en cas de risque pour la santé publique.

Cf vigilance.


Droit de la santé - Droit pharmaceutique



Produit anti-tabac

Anglais : smoking cessation product
Espagnol : producto para dejar de fumar
Produit présenté comme supprimant l'envie de fumer ou réduisant l'accoutumance au tabac; considéré comme un médicament et soumis aux dispositions générales qui lui sont applicables (Article L. 5121-2 du Code de la santé publique).

Produit dérivé du sang (pds)

Anglais : blood-derived product
Espagnol : producto derivado de la sangre
Produit préparé à partir du sang humain en vue d'une utilisation thérapeutique. On distingue :
1- les produits sanguins labiles (sang total, plasma, concentrés de globules rouges, concentrés de plaquettes...) de courte durée de conservation et destinés principalement aux transfusions. Ces produits qui bénéficient souvent d’une inactivation virale sont distribués par les Établissements de Transfusion sanguine (EFS) ;
2- les produits sanguins stables, préparés industriellement (albumine, immunoglobulines immunoglobulines, concentrés de différents facteurs de coagulation...), considérés comme des médicaments depuis 1993 et régis par les dispositions générales applicables (Article L. 5121-1 du Code de la santé publique).


Produit frontière

Anglais : borderline product
Espagnol : producto frontera
Produit de santé dont l'apparence et la présentation peuvent induire un doute sur sa catégorie juridique dans l'esprit du consommateur et, éventuellement, des professionnels de santé.

La confusion porte, le plus souvent, sur la distinction entre les médicaments et les autres produits de santé (produits cosmétiques, compléments alimentaires ou dispositifs médicaux) présentés sous certaines formes galéniques (gélules, comprimés, pommades), sur la mention de posologies journalières ou d'indications quasi thérapeutiques sur les conditionnements et les notices, sur des allégations « santé » dans les argumentaires promotionnels. L’utilisation d’allégations publicitaires à connotation « santé » en faveur des produits cosmétiques et des compléments alimentaires est encadrée (listes d’allégations autorisées).


Produit officinal divisé

Anglais : divided pharmaceutical product
Espagnol : producto de oficina dividido
Drogue simple, produit chimique ou préparation stable décrite par la pharmacopée, préparés à l'avance par un établissement pharmaceutique et divisés soit par lui, soit par la pharmacie d'officine qui le met en vente, soit par une pharmacie à usage intérieur (Article L. 5121-1-4 du Code de la santé publique).

Depuis l’Ordonnance du 15 juillet 2016, ces produits n’ont plus de statut juridique spécifique. Ils doivent être considérés soit comme des médicaments, soit comme des dispositifs médicaux.


Produit de santé

Anglais : healthcare product
Espagnol : producto sanitario
Ensemble des produits, substances, plantes et dispositifs présentés comme possédant des propriétés curatives, préventives, diagnostiques, cosmétiques, hygiéniques ou diététiques et susceptibles d'être utilisés, chez l'homme ou chez l'animal, en vue d'améliorer son état de santé et/ou son bien-être.

Les produits de santé sont, pour la plupart, soumis aux normes du droit pharmaceutique (Livre V du Code de la santé publique) et placés sous la tutelle de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Certains relèvent toutefois de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES), notamment les médicaments et autres produits vétérinaires, les compléments alimentaires et les eaux minérales.


Produit sous cachet

Expression désuète pour un produit médicamenteux, préparé à l'avance, dosé au poids médicinal, présenté sous un conditionnement particulier, débité sous sa seule dénomination scientifique, ne pouvant faire l'objet de publicité auprès du public (Article 95 du Code de la Pharmacie 1951).

Cette catégorie de produit a été supprimée.


Produit thérapeutique annexe (pta)

Anglais : therapeutic product annex
Espagnol : anexo producto terapeutico
Produit rentrant en contact avec des organes, tissus, cellules ou produits issu du corps humain au cours de leur conservation, de leur préparation, de leur transformation, de leur conditionnement ou de leur transport avant leur utilisation thérapeutique chez l'homme ainsi que tout produit entrant en contact avec les embryons dans le cadre d'une activité d'assistance médicale à la procréation. Par exemple, liquide de rinçage et de conservation d'organes, sérum de veau fœtal pour les cultures cellulaires,...

Cf biovigilance.


Produit de thérapie innovante

Cf médicament de thérapie innovante.


Environnement - Santé publique



Produit vert

Anglais : green product
Espagnol : producto verde
Produit, labélisé ou non, dont l'élaboration a tenu compte de préoccupations écologiques et du développement durable, par exemple en termes de consommation énergétique, de procédés dits « biologiques », entraînant un apport aussi réduit que possible en contaminants résiduels.


Physicochimie



Produit ionique

Anglais : ionic product
Espagnol : producto iónico
Lorsqu'un solvant SH est amphiprotique, il donne lieu à l'équilibre suivant : [math]\mathrm{SH + SH \rightleftharpoons SH_{2}^{+} + S^{-}}[/math], où [math]\mathrm{SH_{2}^{+}}[/math] est l'acide conjugué de la base [math]\mathrm{SH}[/math] et [math]\mathrm{S^{+}}[/math] la base conjuguée de l'acide [math]\mathrm{SH}[/math]. La thermodynamique permet de démontrer que le produit (où les aM sont les activités) [math]\mathrm{a_{SH_{2}^{+}} \times a_{S^-} = K_{SH}} [/math] est une constante à une température donnée. Elle est toujours vérifiée, que le milieu soit acide, neutre ou basique pourvu que la solution soit suffisamment diluée. [math]\mathrm{K_{SH}}[/math] est le produit ionique du solvant; le produit ionique de l'eau, par exemple, est [math]\mathrm{K_{w} = 10^{-14}}[/math] à 25 °C.

Remarque : les espèces [math]\mathrm{SH_{2}^{+}}[/math] et [math]\mathrm{S^{-}}[/math] n'appartiennent pas au même couple acide – base conjugué.

Produit de solubilité

Anglais : solubility product
Espagnol : producto de solubilidad
Soit l'espèce très peu soluble [math]\mathrm{M_zX_y}[/math] se dissociant selon la réaction : [math]\mathrm{M_zX_y \rightleftharpoons zM^{y+} + yX^{z-}}[/math]. La thermodynamique permet de démontrer que lorsque cet équilibre est atteint, on peut écrire : [math]\mathrm{K_S = (M^{y+})^{z}(X^{z-})^y}[/math], où les parenthèses représentent des activités. [math]\mathrm{K_S}[/math] est une constante pour une température donnée, un électrolyte et un solvant donnés. [math]\mathrm{K_S}[/math] s'appelle le produit de solubilité de l'électrolyte [math]\mathrm{M_zX_y}[/math].

La connaissance des valeurs [math]\mathrm{K_{SH}}[/math] et [math]\mathrm{K_S}[/math] permet de calculer les concentrations des différentes espèces à l'équilibre.



Radiologie - Thérapeutique



Produit de contraste

Anglais : product of contrast
Espagnol : medio de contraste
Préparation administrée par voie intraveineuse, intra‑artérielle, intra‑articulaire ou orale, destinée à améliorer le contraste en imagerie médicale. Les produits de contraste permettent de visualiser des structures anatomiques (exemples : vaisseaux, tumeurs), de mettre en évidence des informations fonctionnelles (exemples : débit et volume sanguin régional, perméabilité tumorale) ou moléculaires (exemple : métabolisme du glucose).

Ils sont soumis à autorisation de mise sur le marché et ils obéissent aux mêmes législations, réglementations et contrôles que tous les médicaments. Les caractéristiques et propriétés attendues de la part d'un produit de contraste dépendent de la technique d'imagerie médicale utilisée : en imagerie par rayons X, on caractérise l'absorption des rayons X (produits barytés et iodés), en imagerie de résonance magnétique ou remnographie (IRM), c'est la modification de la relaxation des protons de l'eau (complexes de gadolinium et nanoparticules d'oxyde de fer) ; en échographie, c'est la modulation des propriétés échogènes (microbulles) ; enfin, en médecine nucléaire, c'est l'émission de rayonnements (émetteurs γ et β-).