Vibrionaceae

De Le dictionnaire
Végétation ←

Vergerette n. f. Nom vernaculaire de plantes rudérales de la famille des Asteraceae ex-Composées, rattachées à l’un ou l’autre des genres voisins Conyza et Erigeron.

Vergeture n. f. Atrophie cutanée molle, généralement allongée, plane ou creuse, de couleur rouge vineux devenant blanche et nacrée. Les vergetures sont dues à latrophie ou la disparition partielle du réseau délastine puis du collagène du derme. Leur étiologie peut être endocrinienne en complication dune maladie de Cushing…

Vériciguat n. m. Petite molécule de synthèse, de structure proche de celle du riociguat, activateur et sensibilisateur direct de la guanosyl‑cyclase soluble (Gcs), enzyme clé de l’action du monoxyde d’azote (NO). En augmentant la production du guanosyl monophosphate cyclique (GMPc) dont l’action principale est vasodilatatrice, le…

Vernakalant n. m. Antiarythmique agissant préférentiellement au niveau des oreillettes, en bloquant les courants sodiques et potassiques dont les canaux sélectifs atriaux I. Cependant, un blocage des courants cationiques, incluant les canaux hERG et les canaux sodiques cardiaques voltage – dépendants présents dans les ventricules a été documenté.

Vernis n. m. Préparation complexe incolore, destinée à être appliquée sur un support préalablement préparé pour constituer un film adhérent translucide et brillant.

Vérole n. f. Grande vérole et petite vérole sont des termes populaires et désuets pour syphilis et variole respectivement.

Verre n. m. Nom générique pour une série de produits, de compositions chimiques variées, mais possédant un ensemble de propriétés chimiques et physiques semblables. Les verres sont des solides amorphes obtenus par chauffage dun mélange, en proportions appropriées, de silice et doxydes métalliques (de sodium et de potassium,…

Verrerie n. f. 1- Usine de fabrication du verre ; 2- ensemble dobjets en verre.

Verrucide adj. et n. m. Qualifie ou désigne une substance destinée à détruire la kératine cutanée qui se trouve, en excès, dans les verrues. Exemple : lacide salicylique.

Verrue n. f. Nom générique désignant une ou plusieurs petites tumeurs cutanées bénignes due à linfection virale par Papillomavirus humain. Chaque tumeur se présente comme une excroissance épidermique contagieuse, indolore, saillante ou plane, bien circonscrite, papuleuse, grisâtre, siégeant en tout lieu du corps, mais plutôt aux mains ou…

Vert de méthyle n. m. Triphénylméthane du groupe des rosanilines, colorant.

Vertèbre n. f. Nom dos court, en forme de petits disques irréguliers dont lempilement constitue la colonne vertébrale ou rachis. Il y a 7 vertèbres cervicales, 12 thoraciques, 5 lombaires, 5 sacrées soudées entre elles (sacrum) et 3 à 5 vertèbres coccygiennes (coccyx). Elles comportent un corps vertébral…

Vertéporfine n. f. Dérivé monoacide dune benzoporphyrine constituée dun mélange 1:1 de deux esters régio-isomères, à activité équivalente. La vertéporphine est une substance qui, activée par la lumière (irradiation laser) et, en présence doxygène endogène, conduit à la formation despèces réactives de loxygène, telle que loxygène singulet. Celui-ci…

Verticille n. m. Ensemble de pièces végétatives ou reproductrices rangées, en cercle, autour dun axe et sy insérant à la même hauteur.

Vertige n. m. Terme générique désignant un étourdissement avec anomalies de la perception de lespace, par trouble du système vestibulaire. Le sujet a lillusion dun mouvement rotatoire de laxe du corps qui semble tourner autour des objets fixes ou inversement.

Vérubécestat n. m. Inhibiteur de la β-sécrétase de type 1 ou BACE, (Beta-site amyloid precursor protein cleaving enzyme 1), codée chez l’Homme par le gène BACE1. Cette protéase transmembranaire clive, de façon anormale, un précurseur de l’amyloïde, lAPP (Amyloid precursor protein). Ce clivage entraîne le dépôt de peptide β-amyloïde, sous…

Verveine n. f. Nom vernaculaire désignant des plantes aromatiques ou ornementales, rattachées à plusieurs genres (notamment Aloysia, Lippia et Verbena) de la famille des Verbenaceae ; trois espèces intéressent la phytothérapie ou la médecine traditionnelle.

Vésicatoire adj. et n. m. Qualifie ou désigne un effet ou une substance qui détermine une lésion cutanée avec soulèvement de lépiderme (ampoules ou cloque, phlyctène cutanée).

Vésicule n. f. Organe creux en forme de sac. Le mot vésicule entre dans de très nombreuses expressions en embryologie, anatomie, histologie.

Vésosome n. m. Liposome multicompartimental de structure assimilable à celle dune cellule eucaryote. Proposé comme vecteur de médicaments. Protégerait mieux la substance active quun liposome conventionnel.

Vessie n. f. Sac musculaire contractile, sous-péritonéal, situé dans la partie antérieure du petit bassin, dans lequel saccumule lurine délivrée par les uretères dans lintervalle des mictions, et évacuée par le col vers lurètre lors de la miction. Sa capacité fonctionnelle est de 300 à 500 mL. Sa…

Vestronidase alfa n. f. Bêta-glucuronidase humaine recombinante.

Vétiver n. m. Plante herbacée parfumée (Chrysopogon zizanioides L., synonyme Vetiveria zizanioides L. (Nash) Poaceae) qui pousse, à létat sauvage ou par culture, dans certains pays tropicaux (Brésil, Inde, Malaisie…); les racines chevelues et tortueuses contiennent de 1 à 3 % dhuile essentielle riche en dérivés sesquiterpéniques (vétivènes,…

VGM

Viagra

Vibégron n. m. Petite molécule de synthèse avec un motif pyrrolopyrimidine, agoniste sélectif et puissant du récepteur β adrénergique. L’activation de ce récepteur augmente la capacité de la vessie, en relaxant le muscle lisse de la vessie (détrusor) durant son remplissage.

Vibice n. f. Strie cutanée linéaire ne seffaçant pas à la vitropression. Les vibices sont provoquées par la constriction dun territoire cutané. Distinctes des vergetures, elles forment avec les pétéchies et les ecchymoses lun des trois éléments du purpura.

Vibration n. f. Mouvement périodique dans lequel les déplacements se font de part et dautre de la position déquilibre. Exemple : le mouvement pendulaire.

Vibrio Genre de la famille des Vibrionaceae. Bacilles droits ou incurvés en virgules, généralement ciliés, très mobiles, saprophytes (dans leau de mer en particulier), pouvant être pathogènes.

Vibrion


Viburnum Genre de la famille des Adoxaceae, précédemment Caprifoliaceae, comprenant une centaine d’espèces nommées en français « viornes ». Arbustes ou petits arbres fréquemment plantés à titre ornemental pour l’aspect décoratif de leurs fleurs et de leurs fruits ; en particulier la viorne lantane ou…

Vicariant adj. Se dit dun taxon qui remplace, dans un habitat particulier, un autre taxon, dont il est proche, avec lequel il partage des besoins écologiques identiques et souvent une morphologie homologue. Exemple : différentes espèces ou variétés de genévriers sont vicariantes, en limite daire ou dans…

VICH (International cooperation on harmonisation of technical requirements for registration of veterinary medicinal products) Coopération internationale sur l’harmonisation des exigences techniques applicables à l’enregistrement des médicaments vétérinairesConférence créée en avril 1996 réunissant les autorités de réglementation, les associations de lindustrie pharmaceutique de médicaments vétérinaires de prescription de lUnion Européenne, du Japon et des États-Unis pour harmoniser les exigences réglementaires…

Vidarabine (monohydrate de) n. f. Arabinoside de ladénine (Ara-A).

Vidéocapsule n. f. Capsule contenant un appareil photo miniature. Est utilisée pour réaliser des clichés du système digestif. Une fois avalée, elle prend des photos et les envoie à un boîtier que porte le patient. Cette technique est principalement utilisée pour examiner lintestin grêle, qui nest pas accessible…

Vieillissement n. m. Action de vieillir.

VIF Cf virus VIF.

Vigabatrine n. f. Dérivé de lacide γ‑amino‑butyrique (GABA), avec un groupe vinyle fixé sur le carbone portant la fonction amine. Inhibiteur sélectif et irréversible de la GABA‑transaminase qui dégrade ce neuromédiateur.Inscrite à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2012, 2305).

Vigilance n. f. Surveillance soutenue et attentive.

Vigne n. f. Arbrisseau sarmenteux grimpant (liane) s’attachant aux supports par des vrilles ; feuilles palmatilobées ; fleurs petites, verdâtres, en grappes ; les fruits (raisin) sont des baies de couleur variable. Principale espèce du genre Vitis (V. vinifera L., Vitaceae), cultivée dans le monde entier pour la…

VIH

Vilantérol n. m. Agoniste β présents dans les cellules musculaires de nombreux organes. Inhalé, le vilantérol atteint les récepteurs des voies respiratoires et les active, produisant un relâchement des muscles lisses bronchiques.

Vilazodone (chlorhydrate de) n. f. Inhibiteur de la recapture de la sérotonine et agoniste partiel du récepteur sérotoninergique 5‑HT. Ce profil original sélectif est intéressant pour conduire à une augmentation de la sérotonine synaptique.

Vildagliptine n. f. Antidiabétique appartenant à la famille des gliptines inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase (DDP-4), enzyme qui inactive les hormones incrétines, GLP-1 (glucagon-like peptide-1) et GIP (glucose‑dependant insulinotropic peptide). Linhibition de la DDP-4 entraîne une augmentation importante des concentrations de GLP-1 et de GIP qui jouent…

Villiers (méthode dichotomique de) Méthode danalyse qualitative des ions minéraux présents dans une solution fondée sur les tableaux danalyse de Ch. Villiers. Si les anions possèdent pour la plupart des réactions caractéristiques très sélectives, voire spécifiques, permettant de les identifier directement sur la solution initiale, les réactions caractéristiques des…

Villosité n. f. Nom de chacune des petites saillies filiformes, ayant souvent une fonction absorbante, qui tapissent certaines cavités naturelles, en leur donnant un aspect velu.

Viloxazine n. f. Petite molécule de synthèse dérivée de la morpholine, décrite initialement comme un inhibiteur sélectif, peu puissant de la recapture de la noradrénaline. Des recherches plus récentes montrent que le mécanisme d’action est plus complexe : la viloxazine est également un antagoniste des récepteurs 5-HT de ce…

Viltolarsen n. m. Oligonucléotide (21-mère) antisens de type phosphorodiamidate (au lieu des liaisons phosphate) et morpholino (au lieu du sucre), conçu pour se lier à l’exon 53 du pré-ARNm de la dystrophine, afin de masquer cet exon 53 (saut d’exon). Le cadre de lecture du transcrit primaire est préservé et…

Vimentine

Vinblastine n. f. Alcaloïde indolomonoterpénique « dimère » (bis-indolique) de la pervenche tropicale ou pervenche de Madagascar (Catharanthus roseus G. Don, Apocynaceae). Obtenue industriellement par extraction des parties aériennes de la plante, où elle est présente en très faible quantité. Chef de file historique de la classe des…

Vinburnine n. f. Alcaloïde indolomonoterpénique à squelette éburnane de structure voisine de celle de la vincamine préparé industriellement à partir de celle-ci ou par synthèse. Vasodilatateur daction analogue à celle de la vincamine.

Vinca

Vinca alcaloïde n. m. Nom désignant une classe dagents antitumoraux ou antinéoplasiques comprenant des alcaloïdes indolomonoterpéniques bis-indoliques (improprement nommés « dimères »), la vinblastine et la vincristine, isolés de la pervenche tropicale ou pervenche de Madagascar (Catharanthus roseus G. Don, Apocynaceae ; basionyme Vinca rosea L.), ainsi que des dérivés…

Vincaleucoblastine Cf vinblastine.

Vincamine n. f. Alcaloïde indolomonoterpénique à squelette éburnane isolé de la feuille de la pervenche officinale, synonyme petite pervenche (Vinca minor L., Apocynaceae), mais préparé industriellement par hémisynthèse biomimétique, à partir de la tabersonine , et par synthèse ; réputé vasodilatateur et oxygénateur cérébral sur la base dobservations…

Vincent (angine de)

Vincristine n. f. Alcaloïde indolomonoterpénique « dimère » (bis-indolique) de la pervenche tropicale ou pervenche de Madagascar (Catharanthus roseus G. Don, Apocynaceae). Obtenue industriellement par extraction des parties aériennes de la plante, où elle est présente en très faible quantité et par hémisynthèse à partir de la vinblastine.…

Vinculine n. f. Protéine située sur la face interne de la membrane cytoplasmique, assurant la liaison, dans les plaques focales, entre les intégrines membranaires et les filaments dactine du cytosquelette, assurant ladhérence cellule-cellule et matrice-cellule.

Vindésine n. f. Dérivé non naturel de la vinblastine obtenu par hémisynthèse à partir de celle-ci. Antitumoral ou antinéoplasique (classe des « vinca alcaloïdes ») par effet antimitotique, la vindésine se lie à la tubuline β et inhibe lassemblage des dimères tubuline α – tubuline β en microtubules.Inscrite…

Vinflunine n. f. Dérivé non naturel de la vinorelbine (dérivé difluoré de la dihydrovinorelbine). Antitumoral ou antinéoplasique (classe des « vinca alcaloïdes ») par effet antimitotique, la vinflunine se lie à la tubuline β et inhibe lassemblage des dimères tubuline α – tubuline β en microtubules.



→ Visiteur

Vibrionaceae

Dernière modification de cette page le 02 mars 2017


Étymologie : Latin vĭbrāre imprimer un mouvement vibratoire, agiter, brandir, friser, lancer, darder, avoir des vibrations, vibrer, scintiller, étinceler, suffixe latin –aceae, utilisé pour les noms des familles.

Famille de bacilles à Gram négatif, souvent mobiles, aéro-anaérobies facultatifs à réaction d'oxydase positive (différences avec les Enterobacteriaceae et les Pseudomonadaceae, qui sont aérobies strictes). Quatre genres : Vibrio, Plasiomonas, Photobacterium, Aeromonas.