Visiteur médical

De Le dictionnaire
Viburnum ←

Vinorelbine n. f. Dérivé non naturel de la vinblastine, obtenu par hémisynthèse à partir de la catharanthine et de la vindoline, deux alcaloïdes « monomères » des parties aériennes de la pervenche tropicale ou pervenche de Madagascar (Catharanthus roseus G. Don, Apocynaceae). antitumoral ou antinéoplasique (classe des «…

Vinpocétine n. f. Substance indolique synthétique à squelette éburnane, de structure voisine de celle de la vincamine. Nombreux effets pharmacologiques (sur la base d’observations in vitro et chez l’animal) : vasodilatateur et oxygénateur cérébral (comme la vincamine), anti-inflammatoire, anticonvulsivant ; mécanismes d’action multiples et complexes (inhibition de phosphodiestérases…

Viola Genre de la famille des Violaceae. Herbacées vivaces des régions tempérées, parmi lesquelles on distingue, classiquement, selon la disposition des pétales : les « pensées » (anglais pansy, espagnol pensamiento), avec quatre pétales dressés, le cinquième, plus grand que les autres, tourné vers le bas (par exemple…

Violaceae Famille de lordre des Malpighiales comprenant 700 espèces dont 400 du genre Viola très répandu dans le monde entier ; la plupart sont des plantes herbacées à feuilles cordées, alternes, stipulées ; elles portent des fleurs axillaires, solitaires ou géminées, irrégulières, de type 5.

Violet de méthyle n. m. Chlorure de méthylrosanilinium, ammonium quaternaire, antiseptique local. Les violets de méthyle sont des composés de synthèse de la série des triphénylméthanes . Le violet de méthyle 10B ou violet de gentiane est un des composés utilisé comme colorant des bactéries selon Gram et comme…

Violette n. f. Nom vernaculaire désignant des plantes herbacées vivaces appartenant au genre Viola (Violaceae).Cf Viola.

Viorne

VIP (Vasoactive intestinal peptide)

Vipérine n. f. La vipérine, Echium vulgare, Borraginaceae, est nommée ainsi en raison de laspect de son inflorescence faisant penser à une tête de serpent ou de son usage populaire ancien contre les morsures de serpent. Cest une petite plante herbacée commune possédant une tige hérissée de petites…

Vipivotide tétraxétan n. m. Molécule de synthèse qui présente une grande affinité pour l’antigène membranaire prostatique spécifique, AMPS (ou PSMA, prostate-specific membrane antigen). Le pharmacophore de la molécule (en bleu) est composé de 2 acides aminés naturels, la lysine (Lys) et l’acide glutamique (Glu), reliés par…

Vipome n. m. Tumeur endocrine maligne souvent agressive et métastatique, sécrétrice du peptide vasointestinal. Le plus souvent localisé au niveau du pancréas, il peut aussi siéger aux poumons, côlon, foie, surrénales ou être associé à une néoplasie neuroendocrine multiple type 1 (NEM-1). Il provoque une diarrhée hypokaliémique, avec…

Virémie n. f. Présence de virus dans le sang circulant. Cette notion tient compte de la charge en virions, par unité de volume.

Virilisme n. m. Manifestation pathologique affectant la femme post-pubertaire dun phénotype sexuel masculin plus ou moins accentué (pilosité, développement musculaire et voix masculine) avec régression des caractères sexuels secondaires féminins et parfois absence ou arrêt de la menstruation. Il est dû à lhypersécrétion dandrogènes notamment lors dendocrinopathie des…

Virion n. m. Élément particulaire dun virus. Les virions, libérés par des bactéries infectées par des phages, sont constitués essentiellement dun acide nucléique (ARN ou ADN) et dune capside protéique, elle-même formée déléments morphologiques appelés capsomères. Ceux-ci sont constitués dunités de structure qui sassemblent, entre elles, selon un…

Virologie n. f. Branche de la microbiologie concernée par létude des virus, de leurs caractères et de leurs propriétés, des virions et des maladies virales.

Virome n. m. Ensemble des génomes dune population virale associée à un écosystème donné qu’il s’agisse des eucaryotes ou procaryotes.Cf microbiome, microbiote.

Virose n. f. Nom générique donné aux maladies provoquées par des virus.

Virosome n. m. Système constitué par une vésicule phospholipidique ayant incorporé, dans sa bicouche, une protéine dorigine virale qui lui permet de fusionner avec la cellule cible, favorisant ainsi la libération de la substance active au niveau intracellulaire.

Virtualisation n. f. En informatique, partitionnement dun serveur physique en plusieurs machines virtuelles par abstraction du processus de la mémoire de stockage et des ressources réseau (CITRIX, VMWARE).

Virucide adj. Se dit dune substance qui neutralise linfectiosité dun virus, en dehors de la cellule dans laquelle il doit obligatoirement sintroduire pour se multiplier (exemples : les hypochlorites, le chlore).

Virulence n. f. Capacité dun agent infectieux: bactérie, micromycète, virus, de se développer ou de se multiplier, plus ou moins rapidement, dans un organisme et dy provoquer un état pathologique. La virulence nest pas une propriété permanente et intrinsèque dune espèce donnée.

Virus n. m. Entité biologique dont les dimensions varient de 10 à 300 nm. en dehors des virus géants dont la taille est supérieure à 200 nm et peut atteindre plus de 1000 nm. Invisibles au microscope optique, les virus peuvent être visualisés en microscopie électronique. Contrairement à…

Visa n. f. Formule de validation ajoutée à un acte.

Viscères n. m. Nom de lensemble des organes situés à lintérieur du corps.

Viscoélasticité n. f. Propriété dun fluide de posséder un comportement intermédiaire entre un liquide visqueux (cest-à-dire qui épouse la forme de son contenant, qui se déforme sans force de rappel tant quune contrainte est appliquée et qui dissipe de lénergie lors de lécoulement par frottement des couches de…

Viscosité n. f. Grandeur caractérisant la propriété dun fluide à sopposer à un écoulement.

Viscum

Visible adj. Qualifie le domaine des radiations électromagnétiques auxquelles lœil humain est sensible. Sétend, en longueurs donde, de 400 à 750 nm, en nombres d’onde de 25 000 à 13 000 cm Hz. L’absorption des radiations dans ce domaine est due à des transitions électroniques et donne…

Vision n. f. Capacité de connaître le monde extérieur par perception des radiations électromagnétiques de longueur donde comprise entre 350 et 750 nm pour l’espèce humaine.

Visiteur n. m. Personne qui se rend dans un lieu.


Vismodégib n. f. Substance active ciblant une nouvelle cible, la voie de signalisation Hedgehog. Au cours de lembryogenèse, la voie de signalisation Hedgehog (hérisson en français) contrôle la localisation, le moment de la prolifération et la différenciation cellulaires. Chez ladulte, cette voie est réprimée dans la plupart des…

Vitaceae Famille de lordre des Vitales comprenant 725 espèces tropicales et subtropicales généralement lianescentes.

Vitamine n. f. Substance organique existant en très petite quantité dans certaines matières nutritives et dont les faibles doses, indispensables à la croissance et au maintien de léquilibre vital, doivent être apportées par lalimentation, sous peine de carence. On classe, généralement, les vitamines en deux groupes selon leur…

Vitellus n. m. Nom des réserves énergétiques produites par lorganisme maternel saccumulant dans lovocyte au cours de lovogenèse et utilisées par lembryon au cours de son développement.

Vitesse n. f. Rapidité de déplacement, grandeur qui mesure le rapport dune évolution au temps.

Vitex

Vitiligo n. m. Hypomélanose ou achromie épidermique acquise et irréversible se présentant par plaques dépigmentées en un ou plusieurs points du corps. Un processus autoimmun altérant la fonctionnalité des mélanocytes par mutations du gène NALP1, qui affecte la défense inflammatoire de lorganisme a été impliqué, mais létiologie est…

Vitré n. m. Tissu conjonctif spécialisé, support des tissus intraoculaires se présentant sous forme dune masse gélatineuse transparente avasculaire qui occupe la plus grande partie du volume du globe oculaire, entre le cristallin et la rétine. Il intervient dans le maintien de la pression intraoculaire.

Vitrine n. f. Partie dun magasin où lon expose des objets.

Vivace adj. et n. f. Qui dure, subsiste longtemps.

VLB

VLDL

VMA

Voclosporine

Voglibose n. m. Inhibiteur de lα‑D‑glucosidase, à propriétés voisines de celles de lacarbose. Il agit en diminuant la libération intestinale du glucose à partir des sucres ingérés (disaccharides, oligosaccharides et polysaccharides), et ralentit ainsi son augmentation postprandiale dans le sang.

Voie n. f. Tout ce qui permet daller dun endroit à un autre.

Voile n. m. Pièce de tissu utilisée pour cacher ou protéger une chose.

Volanésorsen n. m. Oligonucléotide antisens (20-mère) qui cible l’ARN messager (ARNm) codant l’apolipoprotéine apo-CIII impliquée dans le métabolisme des triglycérides. Il comporte des liaisons phosphorothioates ainsi que des substitutions, en position 2’ de certains riboses, par un groupe 2’-O-(2-méthoxyéthyl) ou 2’-MOE, L’appariement sélectif du volanésorsen avec l’ARNm de…

Volémie n. f. Volume sanguin total, cest à dire plasmatique et globulaire, contenu dans lorganisme. Normalement, la volémie totale est, en moyenne, de 76 mL/kg chez lhomme, et de 66 mL/kg chez la femme.

Volorécepteur n. m. Récepteur situé dans les parois du système cardiovasculaire à basse pression, sensible à létirement provoqué par des variations de volume de sang contenu dans les oreillettes. Contrôle le volume sanguin ou volémie, en régulant lactivité sympathique et la sécrétion de rénine, de lhormone antidiurétique (vasopressine)…

Voltage n. m. Tension électrique.

Voltammétrie n. f. Méthode délectroanalyse fondée sur la mesure du flux de courant résultant de la réduction ou de loxydation des composés présents en solution sous leffet dune variation contrôlée de la différence de potentiel entre deux électrodes spécifiques.

Voltmètre n. m. Appareillage pour mesurer une différence de potentiel.

Volubile adj. Qui parle beaucoup et très vite.

Volume n. m. Grandeur définissant lextension spatiale dun objet ou dune substance.

Voluménomètre n. m.

Volumétrie n. f. Mesure dun volume.

Volvulus n. m. 1- Torsion pathologique dun organe creux autour de son pédicule ou sur lui-même ; terme presque exclusivement réservé aux torsions sur lui-même dun segment intestinal au niveau du côlon sigmoïde ou de lintestin grêle. Il est douloureux et provoque une occlusion intestinale (urgence chirurgicale). 2-…

Vomiquier n. m. Arbre de lAsie du Sud-Est (Strychnos nux vomica L., Loganiaceae) à feuilles persistantes ; fruit sphérique (baie cortiquée orangée). Graine appelée noix vomique (deux à cinq par fruit), discoïde, grise et daspect duveteux, très toxique par la présence dalcaloïdes indolomonoterpéniques, majoritairement la strychnine, accompagnée notamment…

Vomitif



→ Weaver (syndrome de)

Visiteur médical

Dernière modification de cette page le 27 novembre 2023


Synonyme(s) : délégué médial
Anglais : medical representative
Espagnol : visitador médico
Allemand : : medizinischer Besucher
Étymologie : Du latin vīsĭtātŏr visiteur, inspecteur, et medicalis, salubre, guérissable.

n. m. Personne exerçant, pour le compte d’une entreprise commercialisant des médicaments, une activité d’information par démarchage ou prospection visant à la promotion de ces médicaments auprès des professionnels de santé, sur un secteur géographique donné.

Le visiteur médical a également pour mission de recueillir auprès des praticiens visités et de transmettre à son entreprise les informations relatives aux effets indésirables des médicaments. L’accès à la profession est subordonné à l’acquisition de connaissances scientifiques attestées par un diplôme, les employeurs ayant obligation de veiller à l’actualisation de celles-ci (article L. 5122-11 du Code de la Santé publique). L’activité du visiteur médical est encadrée par une charte de la visite médicale, qui lui impose le respect de règles déontologiques propres à assurer la qualité de ses prestations, dans la perspective du bon usage des médicaments qu’il promeut (article L. 162-17-8 du Code de la Sécurité sociale).


Depuis 2022, l’activité d’information par démarchage ou prospection visant à la promotion des dispositifs médicaux à usage individuel, des produits de santé autres que les médicaments et des prestations de service, éventuellement associées, est également encadrée par une charte (article L. 162-17-9 du Code de la Sécurité sociale).