Vincaleucoblastine

De Le dictionnaire
Vératrole ←

Viagra

Vibégron n. m. Petite molécule de synthèse avec un motif pyrrolopyrimidine, agoniste sélectif et puissant du récepteur β adrénergique. L’activation de ce récepteur augmente la capacité de la vessie, en relaxant le muscle lisse de la vessie (détrusor) durant son remplissage.

Vibice n. f. Strie cutanée linéaire ne seffaçant pas à la vitropression. Les vibices sont provoquées par la constriction dun territoire cutané. Distinctes des vergetures, elles forment avec les pétéchies et les ecchymoses lun des trois éléments du purpura.

Vibration n. f. Mouvement périodique dans lequel les déplacements se font de part et dautre de la position déquilibre. Exemple : le mouvement pendulaire.

Vibrio Genre de la famille des Vibrionaceae. Bacilles droits ou incurvés en virgules, généralement ciliés, très mobiles, saprophytes (dans leau de mer en particulier), pouvant être pathogènes.

Vibrion

Vibrionaceae Famille de bacilles à Gram négatif, souvent mobiles, aéro-anaérobies facultatifs à réaction doxydase positive (différences avec les Enterobacteriaceae et les Pseudomonadaceae, qui sont aérobies strictes). Quatre genres : Vibrio, Plasiomonas, Photobacterium, Aeromonas.

Viburnum Genre de la famille des Adoxaceae, précédemment Caprifoliaceae, comprenant une centaine d’espèces nommées en français « viornes ». Arbustes ou petits arbres fréquemment plantés à titre ornemental pour l’aspect décoratif de leurs fleurs et de leurs fruits ; en particulier la viorne lantane ou…

Vicariant adj. Se dit dun taxon qui remplace, dans un habitat particulier, un autre taxon, dont il est proche, avec lequel il partage des besoins écologiques identiques et souvent une morphologie homologue. Exemple : différentes espèces ou variétés de genévriers sont vicariantes, en limite daire ou dans…

VICH (International cooperation on harmonisation of technical requirements for registration of veterinary medicinal products) Coopération internationale sur l’harmonisation des exigences techniques applicables à l’enregistrement des médicaments vétérinairesConférence créée en avril 1996 réunissant les autorités de réglementation, les associations de lindustrie pharmaceutique de médicaments vétérinaires de prescription de lUnion Européenne, du Japon et des États-Unis pour harmoniser les exigences réglementaires…

Vidarabine (monohydrate de) n. f. Arabinoside de ladénine (Ara-A).

Vidéocapsule n. f. Capsule contenant un appareil photo miniature. Est utilisée pour réaliser des clichés du système digestif. Une fois avalée, elle prend des photos et les envoie à un boîtier que porte le patient. Cette technique est principalement utilisée pour examiner lintestin grêle, qui nest pas accessible…

Vieillissement n. m. Action de vieillir.

VIF Cf virus VIF.

Vigabatrine n. f. Dérivé de lacide γ‑amino‑butyrique (GABA), avec un groupe vinyle fixé sur le carbone portant la fonction amine. Inhibiteur sélectif et irréversible de la GABA‑transaminase qui dégrade ce neuromédiateur.Inscrite à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2012, 2305).

Vigilance n. f. Surveillance soutenue et attentive.

Vigne n. f. Arbrisseau sarmenteux grimpant (liane) s’attachant aux supports par des vrilles ; feuilles palmatilobées ; fleurs petites, verdâtres, en grappes ; les fruits (raisin) sont des baies de couleur variable. Principale espèce du genre Vitis (V. vinifera L., Vitaceae), cultivée dans le monde entier pour la…

VIH

Vilantérol n. m. Agoniste β présents dans les cellules musculaires de nombreux organes. Inhalé, le vilantérol atteint les récepteurs des voies respiratoires et les active, produisant un relâchement des muscles lisses bronchiques.

Vilazodone (chlorhydrate de) n. f. Inhibiteur de la recapture de la sérotonine et agoniste partiel du récepteur sérotoninergique 5‑HT. Ce profil original sélectif est intéressant pour conduire à une augmentation de la sérotonine synaptique.

Vildagliptine n. f. Antidiabétique appartenant à la famille des gliptines inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase (DDP-4), enzyme qui inactive les hormones incrétines, GLP-1 (glucagon-like peptide-1) et GIP (glucose‑dependant insulinotropic peptide). Linhibition de la DDP-4 entraîne une augmentation importante des concentrations de GLP-1 et de GIP qui jouent…

Villiers (méthode dichotomique de) Méthode danalyse qualitative des ions minéraux présents dans une solution fondée sur les tableaux danalyse de Ch. Villiers. Si les anions possèdent pour la plupart des réactions caractéristiques très sélectives, voire spécifiques, permettant de les identifier directement sur la solution initiale, les réactions caractéristiques des…

Villosité n. f. Nom de chacune des petites saillies filiformes, ayant souvent une fonction absorbante, qui tapissent certaines cavités naturelles, en leur donnant un aspect velu.

Viloxazine n. f. Petite molécule de synthèse dérivée de la morpholine, décrite initialement comme un inhibiteur sélectif, peu puissant de la recapture de la noradrénaline. Des recherches plus récentes montrent que le mécanisme d’action est plus complexe : la viloxazine est également un antagoniste des récepteurs 5-HT de ce…

Viltolarsen n. m. Oligonucléotide (21-mère) antisens de type phosphorodiamidate (au lieu des liaisons phosphate) et morpholino (au lieu du sucre), conçu pour se lier à l’exon 53 du pré-ARNm de la dystrophine, afin de masquer cet exon 53 (saut d’exon). Le cadre de lecture du transcrit primaire est préservé et…

Vimentine

Vinblastine n. f. Alcaloïde indolomonoterpénique « dimère » (bis-indolique) de la pervenche tropicale ou pervenche de Madagascar (Catharanthus roseus G. Don, Apocynaceae). Obtenue industriellement par extraction des parties aériennes de la plante, où elle est présente en très faible quantité. Chef de file historique de la classe des…

Vinburnine n. f. Alcaloïde indolomonoterpénique à squelette éburnane de structure voisine de celle de la vincamine préparé industriellement à partir de celle-ci ou par synthèse. Vasodilatateur daction analogue à celle de la vincamine.

Vinca

Vinca alcaloïde n. m. Nom désignant une classe dagents antitumoraux ou antinéoplasiques comprenant des alcaloïdes indolomonoterpéniques bis-indoliques (improprement nommés « dimères »), la vinblastine et la vincristine, isolés de la pervenche tropicale ou pervenche de Madagascar (Catharanthus roseus G. Don, Apocynaceae ; basionyme Vinca rosea L.), ainsi que des dérivés…


Vincamine n. f. Alcaloïde indolomonoterpénique à squelette éburnane isolé de la feuille de la pervenche officinale, synonyme petite pervenche (Vinca minor L., Apocynaceae), mais préparé industriellement par hémisynthèse biomimétique, à partir de la tabersonine , et par synthèse ; réputé vasodilatateur et oxygénateur cérébral sur la base dobservations…

Vincent (angine de)

Vincristine n. f. Alcaloïde indolomonoterpénique « dimère » (bis-indolique) de la pervenche tropicale ou pervenche de Madagascar (Catharanthus roseus G. Don, Apocynaceae). Obtenue industriellement par extraction des parties aériennes de la plante, où elle est présente en très faible quantité et par hémisynthèse à partir de la vinblastine.…

Vinculine n. f. Protéine située sur la face interne de la membrane cytoplasmique, assurant la liaison, dans les plaques focales, entre les intégrines membranaires et les filaments dactine du cytosquelette, assurant ladhérence cellule-cellule et matrice-cellule.

Vindésine n. f. Dérivé non naturel de la vinblastine obtenu par hémisynthèse à partir de celle-ci. Antitumoral ou antinéoplasique (classe des « vinca alcaloïdes ») par effet antimitotique, la vindésine se lie à la tubuline β et inhibe lassemblage des dimères tubuline α – tubuline β en microtubules.Inscrite…

Vinflunine n. f. Dérivé non naturel de la vinorelbine (dérivé difluoré de la dihydrovinorelbine). Antitumoral ou antinéoplasique (classe des « vinca alcaloïdes ») par effet antimitotique, la vinflunine se lie à la tubuline β et inhibe lassemblage des dimères tubuline α – tubuline β en microtubules.

Vinorelbine n. f. Dérivé non naturel de la vinblastine, obtenu par hémisynthèse à partir de la catharanthine et de la vindoline, deux alcaloïdes « monomères » des parties aériennes de la pervenche tropicale ou pervenche de Madagascar (Catharanthus roseus G. Don, Apocynaceae). antitumoral ou antinéoplasique (classe des «…

Vinpocétine n. f. Substance indolique synthétique à squelette éburnane, de structure voisine de celle de la vincamine. Nombreux effets pharmacologiques (sur la base d’observations in vitro et chez l’animal) : vasodilatateur et oxygénateur cérébral (comme la vincamine), anti-inflammatoire, anticonvulsivant ; mécanismes d’action multiples et complexes (inhibition de phosphodiestérases…

Viola Genre de la famille des Violaceae. Herbacées vivaces des régions tempérées, parmi lesquelles on distingue, classiquement, selon la disposition des pétales : les « pensées » (anglais pansy, espagnol pensamiento), avec quatre pétales dressés, le cinquième, plus grand que les autres, tourné vers le bas (par exemple…

Violaceae Famille de lordre des Malpighiales comprenant 700 espèces dont 400 du genre Viola très répandu dans le monde entier ; la plupart sont des plantes herbacées à feuilles cordées, alternes, stipulées ; elles portent des fleurs axillaires, solitaires ou géminées, irrégulières, de type 5.

Violet de méthyle n. m. Chlorure de méthylrosanilinium, ammonium quaternaire, antiseptique local. Les violets de méthyle sont des composés de synthèse de la série des triphénylméthanes . Le violet de méthyle 10B ou violet de gentiane est un des composés utilisé comme colorant des bactéries selon Gram et comme…

Violette n. f. Nom vernaculaire désignant des plantes herbacées vivaces appartenant au genre Viola (Violaceae).Cf Viola.

Viorne

VIP (Vasoactive intestinal peptide)

Vipérine n. f. La vipérine, Echium vulgare, Borraginaceae, est nommée ainsi en raison de laspect de son inflorescence faisant penser à une tête de serpent ou de son usage populaire ancien contre les morsures de serpent. Cest une petite plante herbacée commune possédant une tige hérissée de petites…

Vipivotide tétraxétan n. m. Molécule de synthèse qui présente une grande affinité pour l’antigène membranaire prostatique spécifique, AMPS (ou PSMA, prostate-specific membrane antigen). Le pharmacophore de la molécule (en bleu) est composé de 2 acides aminés naturels, la lysine (Lys) et l’acide glutamique (Glu), reliés par…

Vipome n. m. Tumeur endocrine maligne souvent agressive et métastatique, sécrétrice du peptide vasointestinal. Le plus souvent localisé au niveau du pancréas, il peut aussi siéger aux poumons, côlon, foie, surrénales ou être associé à une néoplasie neuroendocrine multiple type 1 (NEM-1). Il provoque une diarrhée hypokaliémique, avec…

Virémie n. f. Présence de virus dans le sang circulant. Cette notion tient compte de la charge en virions, par unité de volume.

Virilisme n. m. Manifestation pathologique affectant la femme post-pubertaire dun phénotype sexuel masculin plus ou moins accentué (pilosité, développement musculaire et voix masculine) avec régression des caractères sexuels secondaires féminins et parfois absence ou arrêt de la menstruation. Il est dû à lhypersécrétion dandrogènes notamment lors dendocrinopathie des…

Virion n. m. Élément particulaire dun virus. Les virions, libérés par des bactéries infectées par des phages, sont constitués essentiellement dun acide nucléique (ARN ou ADN) et dune capside protéique, elle-même formée déléments morphologiques appelés capsomères. Ceux-ci sont constitués dunités de structure qui sassemblent, entre elles, selon un…

Virologie n. f. Branche de la microbiologie concernée par létude des virus, de leurs caractères et de leurs propriétés, des virions et des maladies virales.

Virome n. m. Ensemble des génomes dune population virale associée à un écosystème donné qu’il s’agisse des eucaryotes ou procaryotes.Cf microbiome, microbiote.

Virose n. f. Nom générique donné aux maladies provoquées par des virus.

Virosome n. m. Système constitué par une vésicule phospholipidique ayant incorporé, dans sa bicouche, une protéine dorigine virale qui lui permet de fusionner avec la cellule cible, favorisant ainsi la libération de la substance active au niveau intracellulaire.

Virtualisation n. f. En informatique, partitionnement dun serveur physique en plusieurs machines virtuelles par abstraction du processus de la mémoire de stockage et des ressources réseau (CITRIX, VMWARE).

Virucide adj. Se dit dune substance qui neutralise linfectiosité dun virus, en dehors de la cellule dans laquelle il doit obligatoirement sintroduire pour se multiplier (exemples : les hypochlorites, le chlore).

Virulence n. f. Capacité dun agent infectieux: bactérie, micromycète, virus, de se développer ou de se multiplier, plus ou moins rapidement, dans un organisme et dy provoquer un état pathologique. La virulence nest pas une propriété permanente et intrinsèque dune espèce donnée.

Virus n. m. Entité biologique dont les dimensions varient de 10 à 300 nm. en dehors des virus géants dont la taille est supérieure à 200 nm et peut atteindre plus de 1000 nm. Invisibles au microscope optique, les virus peuvent être visualisés en microscopie électronique. Contrairement à…

Visa n. f. Formule de validation ajoutée à un acte.

Viscères n. m. Nom de lensemble des organes situés à lintérieur du corps.



→ Voltmètre

Vincaleucoblastine

Dernière modification de cette page le 21 juillet 2015