A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Rifaximine

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 11 octobre 2019


Pharmacognosie



Rifaximine.

Anglais : rifaximin
Espagnol : rifaximina
n. f. (DCI). Antibiotique antibactérien de la famille des rifamycines préparé par hémisynthèse à partir de la rifamycine SV ou B, toutes deux obtenues par fermentation de souches de l'actinobactérie Amycolatopsis mediterranei. Activité antibiotique due à l'inhibition de l'ARN polymérase bactérienne ; large spectre d'action contre la plupart des bactéries aérobies et anaérobies à Gram positif et négatif, y compris les espèces produisant de l'ammoniac. La rifaximine inhibe la division des bactéries responsables de la désamination de l'urée, ce qui réduit la production d'ammoniac et des autres composés considérés comme importants pour la pathogenèse de l'encéphalopathie hépatique ; absence d'effet systémique, activité localisée dans le tractus digestif (absorption intestinale quasi nulle après administration par voie orale).

Inscrite à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2017, 2362).

Indiquée par voie orale dans la prévention des rechutes d'épisodes avérés d'encéphalopathie hépatique chez les patients adultes, en cas de mauvaise tolérance ou d'efficacité insuffisante d'un traitement par disaccharides (lactulose/lactitol).
Autres indications possibles, hors AMM : prophylaxie des complications infectieuses dans les interventions chirurgicales du tractus gastro-intestinal, diarrhée du voyageur, diverticulite infectieuse. Aux États-Unis, emploi de la rifaximine pour le traitement du syndrome de l'intestin irritable avec diarrhées ; également pour le traitement de la diarrhée du voyageur chez des patients âgés d’au moins 12 ans, mais la rifaximine n’est pas recommandée si les diarrhées sont accompagnées d’une fièvre et/ou de selles sanguinolentes.
Cf rifamycine.